Les meilleurs traitements naturels contre les infections urinaires

Quels sont les meilleurs traitements naturels contre les infections urinaires ? Une infection urinaire est une pathologie qui affecte un ou plusieurs organes du système urinaire qui comprend, notamment, les reins, la vessie, la prostate et l’urètre. On distingue, généralement, les infections urinaires basses (cystites, urétrites et prostatites) des infections urinaires hautes (pyélonéphrites). Ces infections des voies urinaires sont souvent d’origine bactérienne avec la bactérie de type Escherichia coli, mais dans des cas isolés, d’autres germes (virus, champignons) peuvent être en cause.

L’infection se manifeste par divers signes cliniques, avec notamment, un besoin fréquent d’uriner, des douleurs ou des sensations de brûlure lors de la miction. Certains remèdes naturels sont susceptibles de soulager ces symptômes ou de traiter la pathologie. Ainsi, un traitement naturel, correctement utilisé, avec les plantes les mieux adaptées, peut s’avérer efficace en vue de soigner une infection urinaire. Dans les lignes qui suivent, nous présenterons ce que sont les traitements naturels contre les infections urinaires avant d’en présenter les meilleurs.

Présentation des traitements naturels contre les infections urinaires

Traitement contre les infections urinairesLes traitements naturel consiste à avoir recours à des plantes, des matières végétales, des préparations ou des produits finis à base de plantes qui possèdent des propriétés médicinales, en vue de soigner une pathologie. Ces plantes contiennent au niveau de la feuille, du fruit, des graines ou au niveau de la partie aérienne ou souterraine, des principes actifs. Elles sont, ainsi, efficaces pour soulager divers maux ou pour traiter diverses pathologies telles que les infections urinaires par le biais des vertus thérapeutiques qui les caractérisent.

Ainsi, grâce à leurs actions désinfectantes, antiseptiques, antibactériennes antibiotiques, anti-inflammatoires et / ou  diurétiques, certaines plantes ou des extraits de plante permettent de soigner et de prévenir les infections urinaires. Ces traitements naturels contre les infections urinaires sont actifs contre les agents pathogènes et sont administrées en vue d’initier un traitement naturel contre les infections urinaires. Il existe, donc, des alternatives à base de plantes médicinales, particulièrement, efficaces dans le cadre du traitement curatif ou préventif d’une infection urinaire. Les meilleurs traitements naturels contre les infections urinaires sont la cranberry, l’échinacée et la busserole.

La cranberry, un excellent traitement naturel contre les infections urinaires

Cranberry ou cannebergeL’ingestion de cranberry ou canneberge en français, notamment, la variété Vaccinium macrocarpon, est bien indiquée dans le cadre du traitement naturel contre les infections urinaires. Cette baie rouge, fruit d’un arbrisseau, est utile en traitement de fond, en vue d’empêcher les récidives des cas de cystite chez les patients confrontés à des cystites à répétition. En présence d’une infection urinaire, elle permet de réduire la durée et l’intensité de la crise de cystite. Ce remède utilisé sous forme de jus déploie, aussi, une action préventive.

La canneberge contient des antioxydants, notamment des proanthocyanidines, des flavonoïdes et des anthocyanes, qui permettent de lutter efficacement contre les bactéries, en l’occurrence, les bactéries Escherichia coli qui sont responsables des cystites.

En effet, lorsqu’une crise de cystite se manifeste, les bactéries responsables de l’infection (Escherichia coli) prolifèrent et se fixent sur la paroi de la vessie. Ces antioxydants ont la propriété d’empêcher l’adhésion des dites bactéries à la muqueuse de la paroi urinaire, en modifiant la composition chimique de l’urine. Ces germes sont, ainsi, incapables de provoquer une infection, et puisqu’ils n’ont plus de points d’ancrage, alors, ils sont facilement et naturellement éliminés par les voies naturelles. Ces antioxydants favorisent, ainsi, l’évacuation des bactéries et freinent le développement de l’inflammation par le biais des propriétés anti-inflammations. Par ailleurs, ils développent des vertus antibiotiques en évitant la présence des bactéries. Aussi, en acidifiant les urines, ils empêchent également le développement de ces bactéries.

Ainsi, le jus pur de canneberge permet de traiter et de prévenir les infections urinaires, en particulier, les cystites bactériennes. Il permet de réduire significativement la fréquence des épisodes d’infections symptomatiques ou la récurrence des infections urinaires. Pour ce faire, le patient peut avoir recours à 2 à 4 verres de jus de canneberge par jour. La cure de canneberge permet de prévenir les cas de récidive. Parmi les traitements naturels contre les infections urinaires, il existe également des comprimés ou des capsules qui contiennent du jus de canneberge.

L’échinacée

Echinacée pourpreL’échinacée ou Echinacea purpurea est une plante médicinale originaire de l’Amérique du Nord. Elle présente un intérêt dans le cadre du traitement naturel contre les infections urinaires et de la prévention de celles-ci.

L’échinacée est particulièrement riche en alkylamides et bien d’autres principes actifs (les composés phénoliques et les polysaccharides complexes) qui déploient des propriétés immunostimulantes qui permettent de lutter efficacement contre les infections urinaires. Grâce à l’action de ces trois composés, la plante module ou stimule le système immunitaire, tout en renforçant les défenses naturelles de l’organisme. En agissant, ainsi, au niveau de système immunitaire, elle permet de prévenir les infections en améliorant l’immunité contre les attaques bactériennes, en accroissant le nombre de globules blancs qui sont prêts pour combattre les infections, notamment, celui des lymphocytes. L’échinacée stimule le système immunitaire en favorisant la production des globules blancs et le bon fonctionnement de ceux-ci.

De façon spécifique, les polysaccharides se distinguent par des activités qui stimulent l’interféron, l’interleukine et la properdine, des protéines sanguines qui sont des médiatrices des réponses immunitaires. En plus des effets immunostimulants qui les caractérisent, les alkylamides ont des vertus anti-inflammatoires qui permettent de réduire les symptômes et d’accélérer le processus de guérison. Par ailleurs, l’ingestion de l’échinacée accroît la production du cortisol qui est une hormone anti-inflammatoire. Les composés phénoliques (échinacoside) interviennent également dans l’action immunostimulante avec, par ailleurs, des actions antibactériennes qui inhibent la croissance de certaines bactéries (colibacille, Staphylococcus aureus, Streptococcus pyogènes). L’échinacée neutralise, ainsi, les bactéries et bien d’autres germes.

Pour profiter des vertus thérapeutiques de cette plante, il suffit d’infuser un gramme des feuilles séchées ou des racines dans une tasse d’eau bouillante durant une dizaine de minutes, avant de boire 3 tasses par jour, en suivant les prescriptions du phytothérapeute.

La busserole

BusseroleLa busserole (Arctostaphylos uva-ursi) est un arbrisseau qui renferme des vertus thérapeutiques, particulièrement, utiles pour le traitement naturel contre les infections urinaires. Elle permet de traiter ou de prévenir les cystites aigües et chroniques. Elle s’avère efficace contre les inflammations des voies urinaires, les inflammations du rein, l’urétrite blennorragique, les cystalgies à urines claires et la pyélonéphrite. Elle est employée dans le but de soulager les symptômes liés à l’incontinence et à la rétention d’urine, les sensations de brûlure lors de la miction.

La plante contient une substance dénommée, l’arbutine ou l’arbutoside qui, une fois transformée dans l’organisme en hydroquinone, manifeste des propriétés antibactériennes. Ainsi, cette substance permet de traiter les infections urinaires bactériennes. Elle est particulièrement efficace contre l’Escherichia coli, responsable des cystites. Éliminée par la voie urinaire, elle agit sur les bactéries au niveau de la muqueuse de la vessie.

Cette rapide action est seulement efficace, mais également rapide. Elle permet d’atténuer les brûlures, les sensations douloureuses et bien d’autres symptômes, tout en favorisant la guérison. L’arbutine agit efficacement contre d’autres germes (Proteus vulgaris, Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Streptococcus et Candida albicans). L’arbutine qui se présente sous forme d’hydroquinone est un excellent antiseptique qui soulage les infections urinaires et un bon désinfectant des voies urinaires.

Les tanins, les allantoïnes et les iridoïdes que la busserole renferme, sont caractérisés par des propriétés anti-inflammations qui permettent de soigner les inflammations et les infections des voies urinaires tels que la cystite, l’urétrite. La plante contient des flavonoïdes qui ont également des propriétés anti-inflammatoires sur les parois de la vessie.

La busserole est caractérisée par des activités diurétiques qui permettent de drainer l’appareil urinaire et de faciliter l’élimination des bactéries. Elle contribue, ainsi, à l’assainissement des voies urinaires, tout en renforçant l’activité de détoxification.

Ce sont les feuilles qui renferment de l’arbutine. C’est pourquoi, pour soigner l’infection urinaire, elles sont utilisées sous forme de décoction (10 à 15 g de feuilles pour 1 litre d’eau), à raison de 2 ou 3 tasses au cours de la journée. La busserole, qui figure en bonne place parmi les meilleurs traitements naturels contre les infections urinaires, est également disponible sous forme de gélules.

Reply