cigarette électronique et e-liquide

Cigarette électronique et e-liquide : comment ça marche ?

La cigarette électronique est un appareil électronique qui génère un aérosol très dispersé qui est inhalé par l’utilisateur. Les pièces principales de l’appareil sont un embout buccal, une batterie et un atomiseur. Ce dernier comprend un élément chauffant et un réservoir rempli d’un liquide appelé e-liquide. L’e-liquide peut contenir des additifs aromatiques et de la nicotine. Le processus d’utilisation des cigarettes électroniques et autres appareils similaires est appelé vapotage.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

La cigarette électronique se compose d’un réservoir qui contient le liquide et un atomiseur qui transforme le liquide en vapeur et d’une batterie qui sert à faire fonctionner le mécanisme. Chaque modèle a des variations dans ces composants.

cigarette électronique et e-liquide

Une CigaretteElec est un appareil qui fonctionne comme un inhalateur. Lors de l’inhalation, le liquide contenue dans l’e-cigarette pénètre dans le corps sous forme de vapeur. Dans ce cas, les sensations sont presque les mêmes que lors de l’inhalation de la fumée d’une cigarette ordinaire. Des cartouches spéciales sont remplies de liquide à fumer. Après utilisation, ces cartouches sont changées ou remplies.

Que contient l’e-liquide ?

Le e-liquide ou e-juice est un liquide plus visqueux que l’eau. Il a une tension superficielle élevée et a la propriété de se vaporiser facilement. Il est par conséquent, utilisé comme véhicule pour la nicotine en vue d’atteindre les poumons.

Dans la plupart des e-liquides, le composant principal est le propylène glycol, suivi de la glycérine, de l’eau, de la nicotine et des arômes, qui donnent la saveur et l’arôme. Les e-liquides sont ainsi exempts de goudron, de monoxyde de carbone et de toutes les autres substances couramment présentes dans les produits du tabac.

Le propylène glycol ou E1520 est un additif alimentaire et pharmaceutique comestible, buvable et injectable. Il est utilisé pour allonger ou dissoudre d’autres substances. Il est largement utilisé en raison de l’absence absolue de cancérogénicité ou de génotoxicité.

Le glycérol ou E422 est le constituant naturel des huiles et graisses naturellement présentes dans le corps humain. C’est un additif alimentaire et pharmaceutique d’origine végétal. Il est comestible et injectable. Il est utilisé dans le domaine médical comme laxatif ou anti- hypertenseur. Dans le domaine cosmétique, il entre dans la confection de crèmes et de savons pour ses propriétés hydratantes et émollientes. Dans le domaine culinaire, il sert à confectionner des gâteaux et des pâtisseries.

Les arômes utilisés dans les e-liquides sont des aromes alimentaires issus de sources naturelles et artificielles. Ils sont tous identifiés par la législation européenne. Ce sont des molécules telles que :

  • limonène (agrumes)
  • menthol (menthe)
  • pinène (conifères)
  • eucalyptol (eucalyptus)
  • gamma-nonalactone (noix de coco)
  • frambinone (framboise)
  • cinnamate (cerise, cannelle)
  • linalol (basilic)
  • géraniol (géranium)
  • vanilline (vanille)
  • gamma-undécalactone (pêche)

La cigarette électronique est-elle nocive pour la santé ?

La question enflamme les débats dans tous les médias depuis un certain temps. Tout d’abord, il faut dire sans l’ombre d’un doute que les cigarettes électroniques sont moins nocives que la cigarette traditionnelle, à commencer par le fait qu’il n’y a pas de combustion du tabac.

L’aspiration du tabac brûlé, ainsi que sa mastication, sont l’une des principales causes de décès par problèmes cardiovasculaires et pulmonaires liés au tabagisme. De ce point de vue, il est possible de dire que les cigarettes électroniques sont plus saines que les cigarettes traditionnelles, et peuvent être une aide valable pour arrêter de fumer. Cependant, le problème sur lequel se concentrent de nombreux détracteurs concerne l’utilisation de l’e-cig chez les adolescents. Certaines études ont mis en évidence le fait que de nombreux jeunes essayaient la cigarette électronique, puis basculaient vers la cigarette traditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.