Légumes et fruits riches en vitamines A et C

Comment traiter la kératose pilaire ?

La kératose pilaire est une maladie bénigne, un défaut esthétique dont la genèse est une production anormale de kératine par l’épiderme. Symptomatiquement comparable à la chair de poule, la maladie se manifeste par de petits boutons disgracieux et cornés qui apparaissent le plus souvent sur les parties velues des cuisses, des bras, des joues, des sourcils, des avant-bras ou des fesses. Causée par des facteurs génétiques, la kératose pilaire n’est pas curable (selon la médecine moderne). Certains traitements peuvent toutefois aider à améliorer l’aspect de la peau.

Aliments riches en vitamine A et en vitamine C

Ces vitamines améliorent la qualité de la peau. Toutefois, ne vous basez pas seulement sur les comprimés. N’oubliez pas que rien ne peut remplacer un régime riche et équilibré.

Légumes et fruits riches en vitamines A et C
Les vitamines A et C peuvent être obtenues avec succès dans certains aliments, principalement les légumes et les fruits, comme les carottes, les épinards, les fraises , les cerises , les pêches, les abricots, les agrumes, les poivrons rouges et les tomates.

Complétez votre régime avec des acides gras oméga-3, que vous trouverez dans les poissons de mer gras, les œufs, les noix et les graines de lin. Hydratez-vous correctement, à raison de 30 ml par kg de poids corporel par jour. Ainsi, une personne pesant 60 kg doit boire au moins 1,8 litre de liquide par jour.

Combattre la kératose pilaire avec des produits hydratants

L’hydratation est fondamentale dans la lutte contre cette pathologie dermatologique. Il est nécessaire d’hydrater la peau tous les jours, matin et soir. Lorsque la peau est bien hydratée, elle est moins sujette aux manifestations de la maladie. Les crèmes hydratantes contenant de l’urée ou de l’acide lactique sont une très bonne option. Ceux-ci aideront à éliminer l’excès de kératine dans la peau et à lutter contre la sécheresse causée par la kératose pilaire. Leur application procure un soulagement immédiat.

Produits exfoliants

La première chose à faire est d’utiliser quotidiennement un savon doux et d’exfolier la peau régulièrement. Les peelings effectués deux fois par semaine aideront à exfolier la peau morte et l’empêcheront ainsi de s’accumuler autour des follicules pileux.

Pour cela, vous pouvez utiliser des produits à base d’acide glycolique, d’acide lactique ou d’acide salicylique. Ce sont des substances qui favorisent le renouvellement cellulaire. Ces produits doivent être appliqués délicatement pour éviter une rougeur de la peau.

Le massage avec une éponge ou un gant rugueux pendant le bain peut avoir le même effet. Les personnes sujettes à la kératose pariétale devraient prêter plus d’attention à leur hygiène quotidienne.

Kératose pilaire : quels remèdes maison ?

Certains remèdes maison peuvent aider à alléger les symptômes de la maladie. Frottez la peau avec un coton-tige imprégné de vinaigre de cidre. Le vinaigre de cidre a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Les acides qu’il contient exfolient la peau et éliminent l’excès de kératine.

Une autre façon de lubrifier la peau est d’utiliser de l’huile de noix de coco. Riche en acide laurique, elle régule la sécrétion de kératine et empêche son accumulation sur la peau. En plus, elle possède également des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Un autre remède efficace est le bicarbonate de sodium. Dans ce cas, il est utilisé comme exfoliant pour éliminer les cellules mortes de la peau qui obstruent les pores. Mélangez simplement deux cuillères à café de bicarbonate de soude avec un peu d’eau pour créer un type de pâtes. Le mélange doit être appliqué sur la peau humide, en mouvements circulaires, pendant quelques minutes. Rincez ensuite à l’eau tiède.

Traitement de la kératose pilaire
Le bicarbonate de sodium à usage alimentaire s’avère très efficace pour combattre la kératose pilaire.

Médicaments oraux

Votre dermatologue peut recommander une thérapie orale avec des préparations contenant de l’acitrétine, une substance analogue de l’acide rétinoïque, utilisée dans les cas graves de psoriasis.

Les effets du traitement à l’acitrétine sont visibles après 2 à 4 semaines. Les femmes utilisant ce médicament doivent toutefois éviter de tomber enceintes pendant les deux ans qui suivent la fin du traitement.

Microdermabrasion

La microdermabrasion vise à éliminer les petits boutons provoqués par la kératose pilaire. Il s’agit d’une procédure d’exfoliation intensive qui se fait à l’aide d’un appareil qui tourne très rapidement et élimine les couches supérieures de la peau.

Durant la procédure, la peau est généralement anesthésiée. Selon l’étendue des zones à traiter, on peut utiliser une anesthésie générale. Après la procédure, la peau est généralement douloureuse et très sensible pendant une période allant de quelques jours à quelques semaines.

Thérapie au laser de la kératose pilaire

Les thérapies au laser sont des traitements médicaux qui utilisent une lumière focalisée. Contrairement à la plupart des sources de lumière, la lumière d’un laser se règle sur des longueurs d’onde spécifiques. Cela lui permet de se concentrer en faisceaux puissants. Votre dermatologue peut recommander un type de laser pour réduire l’enflure et les rougeurs.

Un autre type de laser peut améliorer la texture de votre peau et réduire la décoloration, y compris les taches brunes qui peuvent apparaître lorsque les bosses disparaissent. Pour obtenir les meilleurs résultats des traitements au laser, votre dermatologue peut ajouter quelques séances de microdermabrasion à votre programme de traitement.

Changements de style de vie

Certaines habitudes peuvent vous aider à mieux vivre avec la kératose pilaire.

Évitez l’air sec. Essayez de passer le moins de temps possible à l’extérieur lorsque le temps est trop chaud ou, au contraire, trop froid. Lorsque l’environnement est très chaud, l’utilisation d’un humidificateur peut être très bénéfique. Réduisez le temps de contact avec l’eau chaude. Utilisez des douches rapides au lieu de bains prolongés. La température de l’eau doit être aussi froide que possible.

Portez des gants en hiver et aussi lorsque vous devez faire la vaisselle à la main. Essayez d’utiliser des vêtements fabriqués avec des tissus naturels qui n’irritent pas la peau comme le coton ou la soie. Evitez les tissus synthétiques. Evitez également les vêtements en laine. Bien qu’elle soit naturelle, elle peut irriter votre peau.

Utilisez des détergents sans colorants ni parfums, car ces substances restent dans les vêtements après le lavage et peuvent irriter la peau sèche. Évitez les produits cosmétiques contenant de l’alcool, des parfums, des colorants ou des parabènes. Lavez la zone affectée avec du savon doux et de l’eau chaude deux fois par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.