Nuisibles en France : quels risques pour la santé ?

Les animaux nuisibles ne sont pas que de vilaines bestioles qui rongent vos câblages électriques ou vos meubles. Constamment à la recherche de nourriture et d’abri sécurisé, ils envahissent nos maisons, nos chambres, nos jardins et parfois même nos lits. Ces insectes et rongeurs causent par la suite d’innombrables dégâts matériels dans certaines pièces de votre maison et même sur la structure de votre habitat. Capables de tout détruire, tous ces animaux réunis constituent également un risque pour la santé. Ils deviennent alors la bête noire de tous les locataires ou propriétaires qui souhaitent entretenir leurs logements. Alors, au-delà de leur aspect repoussant, les nuisibles sont-ils vraiment dangereux pour la santé humaine ? À quels risques s’expose-t-on en présence de ces animaux ? Voici un tour d’horizon sur l’invasion des nuisibles en France et les risques potentiels qu’elle représente.

Les souris

Un parasite commun dans la plupart des zones rurales, les souris sont probablement les moins rebutantes des nuisibles ; mais elles sont de loin l’un des pires facteurs de risques en matière de santé. Comme la plupart des animaux nuisibles, les souris fouilleront votre habitat à la recherche de nourriture. Mais quoi qu’elles ne se mêlent pas à vos repas, elles contamineront votre coin cuisine. Par ailleurs, les souris ont la particularité de contaminer instantanément tout objet avec lesquelles elles entrent en contact. Cela signifie que toutes les maladies qu’elles véhiculent, telles que la salmonelle ou la méningite (et qui peuvent affecter l’homme) peuvent assurément se retrouver sur vos planchers et vos comptoirs. Et le pire, c’est que l’urine de la souris sèche rapidement et devient très vite invisible. Vous risquez donc de placer votre pain sur un amas de bactéries, infectées par la souris, et ce sans même le savoir.

Souris

Les souris, un risque sanitaire non négligeable

Les cafards

Même si les cafards sont déjà assez repoussants par leur aspect, les risques qu’ils ont sur la santé humaine sont encore pires. En réalité, les blattes vivent dans les égouts et entrent dans les habitations à la recherche de nourriture et de chaleur. Alors qu’ils enjambent vos bahuts et armoires de cuisine, ils laissent derrière des bactéries, des parasites et tout autre agent pathogène qui pourrait contaminer vos aliments. Mais il faut savoir que les cafards n’ont pas besoin de contaminer un objet pour vous nuire. Ils peuvent le faire simplement en rôdant autour de votre maison. Entre les excréments, l’urine et les peaux de cafards en décomposition, toute la nature de ces animaux peut présenter un risque grave pour les asthmatiques, en particulier les enfants.

Les punaises de lit

Contrairement aux deux espèces nuisibles mentionnées plus haut, les punaises de lit ne sont généralement pas porteuses de maladies ou de bactéries. Cependant, leurs morsures peuvent non seulement provoquer des éruptions cutanées, des cicatrices et des lésions, mais elles peuvent aussi avoir un impact psychologique grave. Or, les infestations de punaises de lit sont très difficiles à éliminer et prennent du temps à disparaître. Et le fait de partager votre lit avec ces insectes nuisibles provoque anxiété, stress, insomnie et dépression.

Les puces

Les puces sont incapables de voler, mais ces insectes minuscules ont des pattes si puissantes qu’ils peuvent facilement sauter sur la fourrure de votre animal et envahir votre lit en quelques minutes. Le problème, c’est que les puces s’attachent à tout ce qui vit. Si leurs piqûres provoquent souvent une réaction allergique et même une anaphylaxie chez certaines personnes, ces insectes peuvent être encore plus graves s’ils sont avalés accidentellement. Le résultat est beaucoup plus inquiétant : une infestation du ténia. Or, nous connaissons si bien ce vers parasite qui vit dans les intestins ainsi que ses effets néfastes sur la santé humaine.

Les frelons asiatiques

Plus petits que leur cousin européen, les frelons asiatiques constituent un animal prédateur exceptionnel. Reconnaissable à leur abdomen noir à segment jaune, ils se nourrissent principalement d’abeilles domestiques mais peuvent aussi s’attaquer à l’homme une fois qu’ils se sentent menacés. De plus, ces insectes peuvent tout à fait provoquer la mort en cas de piqûres à répétition, ou à proximité des muqueuses ou encore en cas de réaction allergique au venin.

Guêpes et frelons

Les frelons asiatiques peuvent provoquer la mort en cas de piqures à répétition

Les guêpes

À la différence des abeilles, les guêpes piquent sans laisser leur dard dans la peau de leur victime. Il arrive donc qu’un même insecte pique plusieurs fois un homme. Les symptômes peuvent survenir à trois niveaux : local, toxique et allergique. Outre ces facteurs, la localisation de la piqûre peut également influencer les risques sur la santé : piqûre sur l’œil ou sur la bouche ainsi que les piqûres multiples. En fonction de la localisation et des réactions allergiques, les symptômes peuvent disparaître en quelques heures, mais en cas de piqûres massives (supérieures à 20), il est indispensable de procéder à une surveillance en milieu hospitalier.

Les rats

Nous avons gardé le meilleur pour la fin. En réalité, tout comme la souris, les rats sont porteurs de certaines des maladies les plus dangereuses de la planète. Et sans ces animaux, la peste bubonique n’aurait probablement pas existé et anéanti une grande partie de l’Europe. Des services tel que ceux proposés par deratisationducoin.fr sont là pour vous aider à vous débarrasser de ces nuisibles.

pixLes rats possèdent des dents tellement puissantes qu’ils peuvent ronger à peu près n’importe quoi. Cette faculté leur permet ainsi d’avoir accès à vos réserves de nourriture et d’eau, ce qui multiplie largement les risques de contamination. Par ailleurs, les matières fécales et l’urine de rat peuvent aussi transmettre de nombreuses maladies comme la leptospirose, une pathologie entraînant des troubles hépatiques, rénaux et cardiaques. Et le pire, c’est que vous n’avez même pas besoin d’avaler de la nourriture contaminée pour être infecté : il suffit d’inhaler les déchets contaminés en train de se décomposer et de s’évaporer dans l’air. Enfin, contrairement à la plupart des animaux nuisibles, les rats ont aussi une tendance agressive et sont donc susceptibles de mordre. Encore une fois, cette particularité pourrait entraîner d’autres infections, telles que la fièvre des morsures de rat.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.