medecin en consultation

Quelle est la différence entre l’acide hyaluronique et la toxine botulique ?

Depuis l’apparition des injections de collagènes dans les années 1980, s’est dressé un certain engouement pour toutes les injections censées faire disparaitre les rides. Cette pratique a été vulgarisée par les stars, très soucieuses de leurs apparences. De nos jours, la science a évolué et la médecine esthétique a développé plusieurs autres méthodes. Nous avons aujourd’hui les injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique. Dans cet article, on vous dit tout sur ces méthodes et surtout la différence qui réside entre les deux.

opération chirurgicale

L’acide hyaluronique : qu’est-ce que c’est ?

C’est l’une des méthodes les plus populaires pour traiter les rides sans passer par la chirurgie esthétique. Notre organisme contient naturellement de l’aide hyaluronique. Il capte l’eau et contribue efficacement au maintien de l’hydratation de notre peau. Les espaces entre les fibres de notre corps sont également comblés par de l’acide hyaluronique. Le problème c’est qu’au fil des ans, cette substance se raréfie dans l’organisme. À 50 ans, il en reste environ 50 %. Et c’est là que le visage commence à s’affaisser et qu’on remarque l’apparition des rides. Lorsqu’on injecte cette substance, c’est dans le but qu’il se mélange à la quantité déjà présente dans notre organisme. Ainsi, on peut estomper efficacement les rides.

Lorsque vous décidez de recevoir une injection d’acide hyaluronique, il faut choisir des spécialistes expérimentés comme DermomedicalCenter. En effet, le praticien doit connaître la dose de la substance à injecter pour un résultat satisfaisant. L’acide hyaluronique à injecter doit être plus ou moins réticulé et avoir une épaisseur importante. Cela dépend principalement des zones du visage que l’on veut traiter. Pour ceux qui ont peur, sachez que l’opération n’est pas douloureuse, car elle est effectuée avec des aiguilles vraiment très fines.

L’injection de l’acide hyaluronique permet de rehausser le volume des tempes, des pommettes, du menton, etc. Elle peut également combler les rides ou encore remonter les traits. Les résultats sont immédiats et doivent se renouveler si vous ne voulez pas une dégradation. Le prix dépend de la quantité injectée.

Présentation de la toxine botulique

Communément appelée « Botox », la toxine botulique est une méthode bien connue de tous ceux qui ne veulent pas recourir à la chirurgie pour rester jeune. Ces injections sont pratiquées depuis plusieurs années déjà. Elles peuvent se faire chez un dermatologue ou un médecin esthétique. La toxine botulique est d’abord diluée dans du sérum puis injectée dans les muscles. Il a pour but de mettre au repos les muscles responsables des rides d’expression. La plupart du temps, cette toxine est injectée dans la partie supérieure du visage, car c’est là que les rides d’expression se remarquent le plus. Depuis 1975, elle permet la correction du strabisme chez l’enfant, mais aussi celle des tics du visage. La toxine botulique est considérée comme un véritable médicament ; elle traite également les problèmes de transpiration excessive : on parle alors d’hyperhidrose. Dans ces cas, on injecte la toxine dans les aisselles.

Avant de vous injecter de la toxine botulique, le médecin ou le dermatologue procède à un examen clinique détaillé qui peut sembler très long. Une fois cette précaution prise, il procède au marquage des rides affectées par la contraction des muscles. La toxine est ensuite injectée dans les muscles ainsi marqués. L’opération en elle-même n’est pas du tout douloureuse. Les résultats sont quasi immédiats ; ils sont visibles 3 à 5 jours après l’injection. Vos rides sont plus lisses, vos sourcils prennent de la hauteur et votre regard est beaucoup plus ouvert.

L’injection de la toxine botulique dure en moyenne 5 mois. C’est donc une opération à renouveler deux ou trois fois par an. Le prix dépend de la quantité injectée.

medecin

Différences entre les deux méthodes

Il faut savoir tout d’abord que l’acide hyaluronique et la toxine botulique n’ont que deux points en commun : ils permettent de rajeunir le visage sans recourir à la chirurgie et ce sont des opérations qu’il faut renouveler pour maintenir les résultats.

Le mécanisme d’action des deux méthodes en revanche est très différent. L’acide hyaluronique comble la ride alors que la toxine botulique relaxe et détend les muscles à l’origine des rides. De plus, les deux substances ne sont pas injectées dans des zones similaires. La première est injectée dans la ride tandis que la seconde est injectée dans le muscle.

En outre, l’acide hyaluronique traite la partie inférieure du visage, tandis que la toxine botulique traite la partie supérieure.

En conclusion, le traitement dépend du diagnostic et des conseils médecin. Pour plus d’informations. Si vous souhaitez connaître d’autres sujets sur la beauté, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.