Joli sourire

Quelles solutions avant la pose d’un implant dentaire ?

Pour certaines personnes, la chute d’une dent est vécue comme un véritable calvaire. En effet, si les solutions de remplacement existent, elles sont parfois très onéreuses, comme c’est le cas de l’implant dentaire. De leur côté, les solutions les plus abordables ne sont pas toujours fonctionnelles ni esthétiques. Voilà pourquoi certaines personnes préfèrent ne rien porter plutôt que de s’habituer à porter un appareil avec des crochets visibles. Alors, l’implant dentaire est-il la seule solution viable pour faire face à l’édentement partiel ou total ? Quelles sont les alternatives à explorer avant de penser à l’implantologie ?

Il faut soigner les dents avant de poser tout dispositif

Si de nos jours, l’utilisation des implants dentaires est très courante pour le remplacement de dents manquantes, les professionnels de la santé buccodentaire ne la recommandent pas toujours. D’autant plus que les tarifs pour un implant dentaire ne sont pas à la portée de tous les budgets, sans parler des contre-indications éventuelles. De plus, la réalisation de soins est toujours primordiale pour déterminer la faisabilité de l’opération de pose d’implants, de bridges ou d’autres dispositifs dentaires. Les soins de gencives et de dents seront alors effectués, car la bouche doit être exempte de toute pathologie lors de la pose de ces appareils.

L’appareil dentaire mobile pour le remplacement d’une dent manquante

L’appareil mobile dentaire est de loin l’un des plus mauvais dispositifs de remplacement, car cet appareil est dur à supporter tout au long de la vie du patient. Il ne possède qu’un seul avantage, son prix, qui est de l’ordre de quelques centaines d’euros. Le dispositif lui-même est composé d’une dent réalisée en résine avec une petite plaque dentaire à deux crochets pour la fixer.

Encore une fois, l’appareil dentaire mobile n’est ni très agréable à porter ni pratique pour s’alimenter, car il n’apporte pas une force de mastication suffisante. De plus, les crochets peuvent contribuer à la formation de caries dentaires sur lesquels ils s’appuient. Néanmoins, les chirurgiens-dentistes utilisent parfois une résine nylon, qui offre l’avantage d’être invisible car de la même couleur que la dent. Cette alternative est aussi moins nocive pour les dents adjacentes.

Sourire pleine dents

Le bridge collé pour le remplacement d’une dent manquante

Cette solution est plutôt tentante car la dent remplacée est collée à l’aide de deux petites ailettes sur les dents adjacentes. Ici, nul besoin de toucher aux dents saines, d’autant que le tarif d’intervention est nettement inférieur à celui d’un bridge classique qui intervient sur trois dents (la dent manquante et les deux dents adjacentes).

La prothèse partielle amovible à crochets

De moins en moins de professionnels recommandent la prothèse amovible à crochets, car de nombreuses solutions existantes sont bien meilleures qu’elle. Toutefois, pour des raisons économiques, la prothèse partielle amovible est parfois idéale dans certaines situations, même si les crochets peuvent poser des problèmes esthétiques à leurs porteurs. Néanmoins, les petits budgets préfèreront se tourner vers la prothèse partielle amovible, qui a d’ailleurs l’avantage d’être facile à nettoyer et à entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.