marche à pied

Comment reprendre une activité physique après une intervention chirurgicale ?

Ça y est ! L’intervention s’est bien passée, et le médecin se veut rassurant quant au succès de l’opération. Le professionnel de santé recommande alors une activité sportive après l’opération pour assurer un rétablissement plus rapide, réduire les complications postopératoires et donner un meilleur moral au patient. En effet, nombreux sont les bénéfices liés à la reprise d’une activité sportive après une intervention chirurgicale. À condition d’y aller doucement et de respecter certaines règles.

Quelles activités faire après la chirurgie ?

Certes, l’opération s’est bien déroulée, mais l’organisme vient de subir une intervention plus ou moins lourde et en porte encore quelques conséquences. Il ne faut donc pas surtout brutaliser davantage le corps en brûlant les étapes de la reprise d’activité, au risque de se blesser ou d’entraîner une complication post-chirurgie. N’hésitez pas à prendre quelques semaines avant de vous inscrire dans la salle de sport du quartier. En clair, oubliez pour le moment vos objectifs de performance et ne vous laissez pas tenter par votre ego.

Dans un premier temps, orientez-vous vers les activités physiques peu éprouvantes pour votre corps. En effet, seul un exercice modéré et bien réalisé permettra à votre organisme de se remettre de l’opération. Vous observerez petit à petit les résultats de votre activité, l’objectif étant pour le moment de prendre du plaisir à bouger. Plus tard, vous pourrez prendre des acides aminés essentiels que vous pouvez voir sur le site.

Pour vous aider à programmer la reprise de votre activité physique, voici un calendrier plutôt efficace après une opération :

  • Le premier mois, vous ne ferez que de la marche à pied et parfois du renforcement musculaire, à l’aide d’exercices peu éprouvants.
  • Les prochains mois, vous pouvez faire de la marche à pied rapide, du vélo elliptique, poursuivre vos exercices de renforcement musculaire, et puis de la piscine.
marche à pied

Quelques bonnes pratiques

  • Dès les premières semaines de repos post-opératoire, pratiquez 15 minutes de marche en continu tous les jours.
  • En fonction de l’évolution de la situation, passez à 30 minutes de marche par jour, ou au moins continuez votre activité physique courante, comme le fait de monter les escaliers.
  • L’objectif est d’atteindre un minimum de 2h30mn par semaine de marche.
  • N’hésitez pas à choisir une activité qui vous passionne, où vous pourrez prendre du plaisir à bouger.
  • Intégrez un club qui vous permet de faire une ou deux séances d’essai, et ce pour vous donner une idée de l’ambiance, du niveau de difficulté…
  • N’oubliez pas d’y aller à votre rythme, en prenant en compte vos besoins, vos caractéristiques et vos goûts. Vous n’êtes pas obligé d’aller dans une salle de sport si vous préférez la marche, le vélo ou la piscine. De même, si vous êtes frileux, n’hésitez pas à aller dans les salles de fitness toujours bien chauffées.
  • La régularité est l’un des piliers du succès de la reprise post-opératoire. Alors, fixez un créneau pour vous exercer à un bon rythme. Même une simple balade à vélo est déjà un bon début d’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.