18 semaines de grossesse, 20 semaines d'aménorrhée

18 semaines de grossesse, 20 semaines d’aménorrhée

Ça y est ! La future maman est à la moitié de son parcours dans cette grande aventure, tandis que bébé poursuit son étonnante croissance et s’éveille petit à petit au goût. Mieux encore, contrairement aux semaines d’aménorrhée qui viennent de s’écouler, cette 18ème semaine de grossesse s’annonce un peu moins éprouvant pour la maman, malgré quelques désagréments relatifs aux symptômes. D’une manière générale, cette semaine se caractérise par une prise de poids considérable, qui s’étend sur toutes les périodes à venir jusqu’au terme de la grossesse. Les 15 prochaines semaines verront d’ailleurs l’arrondissement progressif du ventre de la mère ainsi que de ses formes. Le bébé, quant à lui, continue sa croissance et accentue ses mouvements à l’intérieur de l’utérus. Ses petits gestes se sentent à présent clairement, ce qui vous rappelle la nécessité d’un troisième examen prénatal au cours de la 20ème SA.

18ème semaine de grossesse : comment se porte bébé ?

Bébé mesure désormais environ 14,2 cm de la tête au fond (couronne à la croupe), presque la taille d’un poivron, et pèse jusqu’à 190 g. Ses oreilles sont dans leur position finale et se détachent de sa tête. Il possède aussi de petits sourcils qui commencent à apparaître et peut contracter les muscles autour de ses yeux fermés. Une échographie en milieu de grossesse, appelée analyse d’anomalie (le fameux troisième examen prénatal), est généralement effectuée entre 18 et 21 semaines. Ainsi, la maman aura bientôt un aperçu du coup de pied, de la flexion, de la portée et même du roulement de bébé. Au cours de l’analyse des anomalies, un échographiste évaluera en détail la croissance et le développement de bébé. Outre le fait de renseigner si bébé est dans la bonne position, le professionnel pourra peut-être aussi déjà dire le sexe du tout-petit.

18 semaines de grossesse, 20 semaines d'aménorrhée
18 semaines de grossesse, 20 semaines d’aménorrhée

Si la future maman attend une petite fille, le vagin, l’utérus et les trompes de Fallope de bébé sont en place. S’il s’agit, en revanche, d’un petit garçon, son pénis sera distinct et ses testicules auront commencé à descendre de son bassin à son scrotum.

Le fœtus aura maintenant appris à bâiller et à faire du hoquet, dont le bruit peut désormais se ressentir à travers le ventre de la mère. La myéline, l’enveloppe protectrice des cellules nerveuses, est en train de se former à mesure que le système nerveux du fœtus se développe.

20ème SA : comment évolue le corps de la maman ?

L’un des symptômes les plus remarquables à ce stade de la grossesse est une sensation de vertige et de sensation de tête légère lorsque la maman se met débout trop rapidement. L’utérus peut pousser contre une artère et ralentir le flux de sang. Cela signifie que lorsqu’une femme autour de la 18ème semaine de grossesse est debout ou se lève rapidement, le flux de sang peut provoquer une sensation de vertige. L’utérus nécessite également un volume de sang important pour soutenir le fœtus, ce qui peut entraîner des sensations occasionnelles d’étourdissements. Cependant, le corps féminin produit plus de sang pendant la grossesse pour compenser cela. Pour supporter facilement l’augmentation du volume sanguin, il vaut mieux consommer des aliments riches en fer et boire beaucoup d’eau.

Les symptômes qui apparaissent au cours des 20 SA

La future maman ressentira probablement des douleurs dans le dos, car la croissance du fœtus et de l’utérus a peut-être amené à déplacer son centre de gravité vers l’avant et à créer un stress sur la colonne vertébrale. De plus, elle ne remarquera peut-être pas encore beaucoup de gain de poids, car l’essentiel du poids est repris après 20 semaines de GS. Le gain de poids pendant la grossesse se situe généralement entre 9 et 12 kilos, mais il dépend surtout de l’IMC initial.

Les hormones préparent les hanches de hanche pour l’accouchement en les rendant plus souples. Cela peut également affecter d’autres articulations, et la combinaison de cette action avec le surplus de poids corporel peut avoir un impact sur le confort de votre dos.

18ème semaine de GS : quelles sont les démarches ?

Entre 18 et 20 semaines de grossesse, la future maman sera convoquée pour sa troisième visite prénatale. Lors de la consultation chez le médecin, elle entendra le rythme cardiaque de bébé à l’aide d’un appareil à ultrasons de type Doppler. Le professionnel de santé examinera également la tension artérielle et le poids de maman.
Des tests sanguins de dépistage peuvent être réalisés pour rechercher des anomalies chromosomiques ou anatomiques. Si le résultat d’un test sanguin de dépistage est positif, il faut probablement subir d’autres tests pour confirmer si bébé est affecté.
Chez bébé, il arrive aussi d’effectuer un test de dépistage sanguin pour évaluer le risque de malformations du tube neural, telles que le spina bifida et les défauts de la paroi abdominale. Cet examen permet de déterminer le taux d’alpha-fœtoprotéine (AFP) et d’estimer la probabilité d’une anomalie. Mais pas de panique ! Il ne s’agit pas encore de tests de diagnostics : ces examens sont uniquement destinés à indiquer si des tests de diagnostic sont nécessaires. Il va sans dire que ces consultations sont facultatives et ne constituent en rien une obligation pour la mère.

Une analyse anatomique fœtale peut également être réalisée entre la semaine 18 et la semaine 21 de la grossesse. Il s’agit d’une échographie détaillée du cerveau, du cœur, des os, du visage, de la moelle épinière et de l’abdomen du fœtus. Cette opération permet déjà, dans un premier temps, de visualiser les déformations physiques, bien qu’elle ne puisse pas trouver tous les troubles.

Future maman

Parmi les éléments susceptibles d’être découverts par l’échographie figurent :

  • une fente labiale
  • une hernie diaphragmatique
  • un exomphales
  • une anencéphalie
  • un gastroschisis
  • des anomalies graves du cœur
  • une dysplasie squelettique mortelle
  • une trisomie 13, 18 et 21
  • une agénésie rénale bilatérale
  • et le sexe du fœtus

Le technicien chargé de l’échographie appliquera un gel sur l’abdomen de maman pour assurer un bon contact entre la sonde de l’appareil à ultrasons et le fœtus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.