26-semaines-de-grossesse-28-semaines-daménorrhée

26 semaines de grossesse, 28 semaines d’aménorrhée

Au cours de la 26ème semaine de grossesse (qui correspond à la 28ème semaine d’aménorrhée), la phase de croissance intense du dernier mois ralentit un peu. En plein 6ème mois de grossesse, c’est-à-dire en fin de deuxième trimestre, bébé poursuit sa formation intra-utérine afin de développer différentes aptitudes. Mais il passe le plus clair de son temps à se reposer car il se prépare déjà à sortir du ventre de sa maman. Justement, pour celle-ci, ce n’est pas vraiment la meilleure forme car quelques troubles viennent la troubler dans son aventure. Il va donc falloir qu’elle se ménage un peu pour être en meilleure forme à la naissance de bébé. Et si ce n’est déjà fait, maman devrait programmer une nouvelle consultation afin de réaliser son quatrième examen prénatal.

26ème semaine de grossesse : il se passe quoi, chez bébé ?

Au cours de la 28ème SA, bébé continue de mûrir et de se développer car le grand jour s’approche à grands pas. Si la plus grande évolution à ce moment-là est l’ouverture de ses yeux, bébé sera dans quelque temps capable de réagir à la lumière et au son.

D’autres changements aussi importants que l’ouverture des yeux s’opèrent également :

  • Bassin : les testicules, chez le garçon, sont complètement descendus à leur place définitive.
  • Poumons : ces organes se développent encore même s’ils peuvent déjà respirer de l’air.
  • Bébé a complètement développé sa capacité à sucer et à avaler.
26-semaines-de-grossesse-28-semaines-daménorrhée

28ème semaine d’aménorrhée : comment se porte la maman ?

Si bébé mesure maintenant 33 cm (de la taille d’une échalote) et pèse environ 1 kilo, il en va de même pour la maman, qui a gagné entre 7,25 et 10 kg en 2 mois. Si son ventre a la taille d’un ballon de football, d’autres évolutions sont également à mentionner :

  • un nombril saillant
  • une insomnie
  • des ballonnements
  • une migraine
  • l’augmentation des pertes vaginales
  • des pertes de mémoire
  • des malaises inexpliqués
  • des troubles de la vision
  • du syndrome du ligament rond

La maman commencera à ressentir une indigestion et des brûlures d’estomac à ce stade de la grossesse (28ème semaine d’aménorrhée), à mesure que le bébé se met contre son estomac. Si besoin, elle peut demander à son médecin de préconiser les médicaments sans risque pour la grossesse. Par ailleurs, il peut également y avoir un gonflement dû à la rétention d’eau. Mais c’est tout à fait normal. Cela dit, en cas de doute, ou si le symptôme s’accompagne d’hypertension artérielle, il faut en discuter avec un professionnel de santé.

Les hormones à la 28ème SA

Les variations hormonales se poursuivent encore pendant le reste de la grossesse, entraînant de temps à autre de nombreux symptômes et changements d’humeur. Une étude a suggéré qu’il pourrait y avoir un lien entre le taux de l’hormone corticotropine (pCRH) libérée par le placenta et la dépression post-partum après l’accouchement. Cependant, aucune preuve concrète ne permet de confirmer cette hypothèse.

28 SA : quelles démarches à prévoir ?

Au cours de cette 26ème semaine de grossesse, la jeune maman devra subir des examens et diagnostics. Une des pathologies pouvant être diagnostiquées est le diabète gestationnel, un type de diabète qui peut survenir pendant la grossesse, mais qui disparaît généralement après l’accouchement.

Le test de diabète de grossesse

Bien souvent, les femmes enceintes qui présentent un risque faible seront testées entre les semaines 24 et 28. Au cours du test initial de glucose, il sera demandé à la maman de boire une solution sucrée de texture sirupeuse. Une analyse de sang au bout d’une heure est ensuite effectuée pour déterminer son taux de sucre dans le sang. Un résultat normal se situe à moins de 130-140 mg / dL (milligrammes par décilitre) ou à 7,2-7,8 ​​mmol / L (millimoles par litre). Si les résultats sont en dehors de cette plage de valeurs, le médecin procédera à un test de suivi de la tolérance au glucose, laquelle procédure nécessitera un jeûne pendant la nuit.

Au cours du test de dépistage de suivi, la maman subira un test sanguin pour vérifier son taux de sucre après la période de jeûne. Une fois ceci fait, il lui sera demandé de boire une autre solution sucrée contenant plus de sucre que la liqueur du test précédent. Cette fois, la glycémie sera testée toutes les heures pendant 3 heures. Le diabète de grossesse sera confirmé si deux des trois résultats sanguins affichent des taux de glucose supérieurs à la normale.

Préparer l’arrivée de bébé

En dépit des rendez-vous santé qui pourraient occuper une grande partie du temps de la maman, il est aussi temps de s’assurer que tout soit en place pour accueillir bébé comme il faut. Durant la 26ème semaine de GS, il est préférable d’acheter déjà le matériel et les accessoires qui serviront pour l’accueil de bébé pendant les premiers jours. Le trousseau de naissance contiendra des accessoires aussi divers que les couches, savons, pommades spéciale bébé, pots, sièges de bain…

Future maman

28ème semaine d’aménorrhée : des complications à prévoir ?

S’il se manifeste des symptômes inhabituels qui ne semblent pas être liés à la grossesse, il est indispensable de réagir immédiatement en appelant son médecin :

  • Un accouchement prématuré : plus de 7% des naissances en France ont lieu avant la semaine 37, selon l’Inserm. Or, si l’accouchement a lieu très tôt, il se peut que le nouveau-né ne soit pas en mesure de subvenir à ses besoins car il est encore en phase de développement. Les symptômes incluent des contractions et douleurs ressemblant plus à une menstruation, une perte aqueuse, une pression sur le bassin, des saignements vaginaux…
  • Une pré-éclampsie qui peut se produire aux environs de la semaine 20 : hypertension, rétention d’eau, présence de protéines dans l’urine constituent autant de symptômes pour ce pathologie. Il s’agit, bien évidemment, d’une urgence clinique.
  • Un diabète de grossesse qui se manifeste par une soif extrême et des mictions plus fréquentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.