29-semaines-de-grossesse-31-semaines-daménorrhée

29 semaines de grossesse, 31 semaines d’aménorrhée

La 29ème semaine de grossesse, correspondant à la 31ème semaine d’aménorrhée, annonce quelques petits changements à la fois chez maman et bébé. En plein milieu du 7ème mois, le fœtus entame sa dernière étape de développement, indispensable pour assurer sa survie dans le monde extérieur. Le petit bout de chou ressemble déjà bien au bébé que la maman tiendra bientôt dans ses bras. Poursuivant sa phase de maturation, il réagit au son et à la lumière, ainsi qu’à tout stimulus extérieur au ventre de sa maman. Justement, celle-ci passera cette semaine une période assez fatigante, d’autant que certains malaises s’installeront dans le cadre des symptômes de grossesse. Il est donc plus que jamais essentiel de se ménager tout en programmant ses rendez-vous prénatals et ses démarches pratiques.

29ème semaine de grossesse : comment cela se présente chez bébé ?

C’est une grande semaine pour bébé ! Celui-ci est de la taille d’un beau brocoli, mesurant 41 centimètres de la tête aux pieds et pesant environ 1,1 kilogramme. Mais la meilleure nouvelle se situe à l’intérieur de son joli petit corps : les cellules nerveuses se sont séparées en cinq zones différenciées du cerveau, y compris les parties qui contrôlent la mémoire et la coordination, et ces compartiments continueront à se développer. À 29 semaines de grossesse, le sac amniotique a également officiellement terminé sa croissance, mais il ne faut pas s’inquiéter du manque d’espace. En effet, le sac amniotique est extrêmement élastique pour accueillir bébé en pleine croissance. Tout comme le pantalon de maternité de sa mère ! À l’heure actuelle, et parfois dès 26 semaines, bébé peut désormais sourire, cligner des yeux et même froncer les sourcils ou pleurer in utero.

29-semaines-de-grossesse-31-semaines-daménorrhée

31ème semaine d’aménorrhée : comment se porte la maman ?

À 29 semaines, la maman entre dans la période de grossesse la plus éprouvante sur le plan physique et souvent la plus émotive. Le poids de bébé pèse littéralement sur son corps. À ce jour, elle a probablement pris environ 8 à 11 kg, et la charge émotionnelle de la future naissance et du rôle parental pèsera très probablement dans son esprit. En outre, les douleurs, les aigreurs et les troubles du sommeil sont loin de venir à leur bout. Il faut savoir qu’une mère enceinte doit augmenter son volume sanguin de 50% pour pouvoir s’oxygéner correctement et nourrir son bébé en développement, et cela est particulièrement vrai en ce moment. Elle épuise rapidement son stock en fer, élément essentiel de l’hémoglobine dans les globules rouges, afin de produire du sang pour bébé et pour elle-même. Si elle se sent inhabituellement étourdie et fatiguée, il peut s’agir d’une carence en fer ou d’une anémie. Il faut dès lors parler de ces symptômes à son médecin. Enfin, les coups de pieds de bébé font désormais partie du quotidien de maman, lui permettant de ressentir des mouvements au moins 10 fois en deux heures.

Les symptômes de grossesse qui apparaissent à la 31ème SA

Entre constipation, hémorroïdes, maux de tête, brûlures d’estomac, indigestion et démangeaisons au ventre, peu de symptômes n’apparaissent pas au cours de la grossesse. Heureusement, la plupart de ces signes sont temporaires et ne tarderont pas à s’améliorer une fois bébé mis au monde.

Une activité physique régulière au cours de la 31 SA

Il est tentant de jeter l’éponge sur son programme d’entraînement vers la fin de la grossesse, mais il faire de son mieux pour s’y tenir ! Si les articulations douloureuses causent autant de problèmes à ce stade de la grossesse, il faut envisager une séance d’exercice sous l’eau, c’est-à-dire l’aquafitness. En effet, l’eau soutiendra le corps en croissance de maman et ses articulations, ce qui facilitera l’activité et la rendra plus confortable. Ne pas hésiter à parcourir les sites de centres d’aquafitness pour réserver son premier vélo aquatique ! Il va sans dire qu’un exercice physique régulier soulagera les douleurs chez maman tout en améliorant son sommeil jusqu’à l’arrivée de bébé. Quelques séances suffisent pour rendre plus forte maman pour l’accouchement, réduire le risque de complications lors de l’accouchement, accélérer la récupération après la naissance et stimuler l’état de santé.

Un plan de naissance pour tout préparer avant l’arrivée de bébé

La création d’un plan de naissance est une activité réconfortante pour certaines futures mamans. Imaginer le déroulement de l’accouchement donne l’impression de contrôler un peu une situation par ailleurs incontrôlable. Pour d’autres qui portent un bébé, c’est un exercice qui suscite l’anxiété et qu’il vaut mieux laisser aux experts. Ni l’une ni l’autre des perspectives ne sont bonnes ou mauvaises. La maman doit faire ce qui leur convient, à elle et à sa partenaire. Il ne faut pas oublier que toutes les naissances ne se déroulent pas toujours comme prévu. Ainsi, même si la maman passe sa journée de travail en sélectionnant sa liste de lecture, l’éclairage d’ambiance de la chambre et les chaussettes qu’elle va porter, il est préférable de rechercher des alternatives afin qu’elle sache ce qu’elle veut vraiment. Et juste pour le plaisir, il ne faut pas hésiter à lire ces histoires d’accouchement des stars.

Future maman

Trouver déjà un prénom original pour bébé

La future maman et son partenaire peuvent d’ores et déjà trouver un prénom original pour bébé. Et puisqu’on connaît déjà le sexe du petit bout de chou, aucune surprise ne les attend à la naissance de bébé. Toujours dans la même ligne d’idées, le couple peut aussi rechercher les crèches qui conviennent à leur bébé, et bien entendu, préparer la chambre du bout de chou si ce n’est déjà fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.