3 semaines de grossesse, 5 semaines d’aménorrhée

Le spermatozoïde a rencontré un ovule la semaine dernière et le tour est joué : bébé est là ! C’est si surprenant car même en 3 semaines de grossesse (ou 5 semaines d’aménorrhée), peu de femmes se rendent compte réellement de leur grossesse. Cela dit, l’union de l’ovule et du spermatozoïde vient de se produire il y a quelques jours et la future maman n’a peut-être pas encore eu le temps de réaliser son retard de règles à la 3ème semaine de grossesse. Seulement, à ce stade, certains changements peuvent lui mettre la puce à l’oreille : entre la fatigue passagère, l’irritation, les sautes d’humeur et les nausées matinales, difficile de ne pas se plier à l’envie d’effectuer un test de grossesse. Une première réponse qui, évidemment, confirme la présence du petit embryon dans le ventre. Quant à celui-ci, son volume double chaque jour, tandis que son cœur commence à battre. Bref, un futur bébé qui commence à se lier au corps de sa mère.

3 semaines de GS : pour le bébé

Du côté de bébé, à 5 semaines d’aménorrhée, on observe le doublement du volume de l’embryon. Ce dernier dispose alors d’un corps disquaire mesurant 1,25 mm, divisé par le tube neural qui servira à la formation du système nerveux. Trois couches de cellules vont être utilisées pour créer la tête, le tronc et les membres, tandis que le corps en forme de virgule laisse présager la formation d’une queue et d’une tête.

3 semaines de grossesse, 5 semaines d'aménorrhée
3 semaines de grossesse, 5 semaines d’aménorrhée

Un cœur qui commence à battre

À 3 semaines de grossesse, le petit être s’apprête déjà à prendre vie car c’est à cette période que son cœur commence à battre. Grâce à la fusion de deux vaisseaux sanguins, l’embryon verra son cœur battre et envoyer du sang vers différents organes qui sont encore en voie de formation.

Un cerveau qui se forme déjà

Le tube neural est utilisé pour développer le système nerveux, et en particulier le cerveau et la moelle épinière. Sur les côtés de la tête de bébé, on observe la formation des oreilles et des yeux ; tandis qu’à l’intérieur, le foie, les reins, les muscles et les os s’apprêtent à prendre forme. Pour le moment, l’embryon se nourrit à partir du sac vitellin et des nutriments contenus dans la muqueuse utérine. Un ravitaillement qui sera assuré, dès la 6ème semaine d’aménorrhée, par le placenta.

3 semaines de GS : du côté de la future maman

De sérieux changements seront observés par la future mère durant les 5 semaines d’aménorrhée. D’un côté, les symptômes l’alerteront sur la présence réelle de bébé dans son ventre, un constat qui l’amènera à effectuer quelques démarches pour le bon déroulement de la grossesse.

Future maman

3ème semaine de grossesse : les symptômes à surveiller

Durant les 5 premières semaines d’aménorrhée, les symptômes de grossesse peuvent encore tarder à venir. En effet, la plupart des symptômes précoces de la grossesse sont causés par les hormones de la grossesse, d’autant plus que le corps n’a pas encore entrepris sa grande révolution. Mais ce stade arrivera sûrement ! Durant la semaine 3 SA, quelques signes peuvent cependant mettre la puce à l’oreille :

  • Les petites pertes de sang : si l’embryon a déjà entrepris sa phase de nidation, la future maman remarquera peut-être un peu de taches sanguines lorsque l’œuf fécondé s’enfouira dans ses parois utérines.
  • Les inéluctables nausées matinales : lorsque l’hormone de grossesse hCG commence à faire son chemin dans le corps en proie aux changements, la future maman remarquera peut-être des nausées si graves qu’elles lui feront vomir. Si elle ressent ce symptôme de grossesse à trois semaines, la grossesse est peut-être à un stade plus avancé qu’elle ne le pense vraiment. Ou encore, elle est peut-être enceinte de deux semaines de jumeaux ! Et pour cause, les futures mères de jumeaux ont souvent des taux plus élevés d’hormones hCG, et donc une nausée plus intense.
  • Des seins plus sensibles : ceux-ci seront plus douloureux, tandis que les mamelons seront plus foncés lorsque le corps féminin commence à se préparer à produire du lait.
  • Le retard des règles : si le cycle dure normalement moins de 28 jours, la femme se rendra probablement compte qu’elle pourrait tomber enceinte vers la fin de cette semaine. Et un test de grossesse est le seul moyen de se rassurer à ce sujet pendant la troisième semaine de grossesse.
  • Un test de grossesse positif : ce type de test urinaire est bien connu pour offrir des réponses fiables à 99% en cas de retard des règles. Il faut savoir que la quantité d’hormone de grossesse hCG dans l’organisme peut ne pas être suffisante pour que le test détecte immédiatement la grossesse, mais il est bien connu que ce taux d’hormone double toutes les 48 heures. Aussi, en cas de résultat négatif, il est préférable d’effectuer un autre test quelques jours plus tard, puis un autre test une semaine plus tard. Dans certains cas, le médecin préconisera peut-être une prise de sang afin de détecter de plus petites quantités de hCG que dans les analyses d’urine. L’analyse de sang permet donc d’identifier la grossesse bien plus tôt que le test urinaire.
  • Des envies fréquentes d’uriner : durant la 3ème semaine de GS, plusieurs facteurs risquent d’entraîner de fréquentes envies d’uriner. Il peut s’agir de l’utérus qui, plus volumineux, fait pression sur la vessie, des reins qui travaillent davantage à cause de l’accroissement du volume sanguin, et de la progestérone qui stimule le muscle de la vessie.

3ème semaine de GS : les examens à faire

Le médecin qui confirme la grossesse pourra être sollicité pour donner la date estimée de l’accouchement ainsi que la date de la première échographie. Cette dernière n’est généralement pas encore indispensable, mais il arrive que des saignements abondants incitent le professionnel de santé à procéder à cet examen. Autant dire que la première échographie ne permettra encore de voir l’embryon ni d’entendre battre son cœur. En revanche, durant la semaine de grossesse 3, le sac gestationnel et la vésicule vitelline seront bien nettement visibles à travers l’imagerie.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.