33-semaines-de-grossesse-35-semaines-daménorrhée

33 semaines de grossesse, 35 semaines d’aménorrhée

Les 33 semaines de grossesse (ou 35 semaines d’aménorrhée) annoncent la phase des derniers réglages. En plein milieu du 8ème mois, impossible pour maman d’oublier qu’elle est enceinte. Douleurs fréquentes, coups de pied à l’intérieur du ventre rappellent à chaque fois que bébé va sortir dans quelque temps. Celui-ci est d’ailleurs au dernier stade de son évolution : ses organes et leur fonctionnement sont suffisamment matures pour assurer le développement de bébé à l’extérieur du ventre de sa mère. Déjà, son système immunitaire peut le défendre de façon autonome, une capacité qu’il développera un peu plus tard après la naissance. Par ailleurs, au fur et à mesure que le grand jour approche, chaque partie du corps de maman lui rappelle qu’elle donnera bientôt la vie. Et c’est pour cette raison qu’elle doit se ménager afin d’être fin prête pour l’accouchement.

33ème semaine de grossesse : bébé peaufine le fonctionnement de ses organes

Chez le petit bout de chou, quelques changements mineurs s’opèreront à 35 semaines d’aménorrhée :

  • Les poumons de bébé finaliseront encore leur développement plus à la 33ème semaine. Si bébé sort à cette période, il aura probablement besoin d’un soutien extérieur pour l’aider à respirer, mais peut-être pas. Son propre corps produit un surfactant qui aidera leurs voies respiratoires à s’ouvrir et à ne pas s’effondrer. Par ailleurs, en cas d’accouchement prématuré, la maman recevra probablement une injection de cortisone qui permettra aux poumons de finaliser leur développement.
  • Le liquide amniotique qui entoure votre bébé atteint son maximum de volume maintenant. Il en contient environ 1 litre, ce qui crée un bain chaud et stérile dans lequel votre bébé flotte. La quantité de liquide amniotique est un signe de la qualité de fonctionnement des reins de votre bébé. Ils devraient produire environ 500 ml / jour à ce stade de votre grossesse.
33-semaines-de-grossesse-35-semaines-daménorrhée

35ème SA : quelques changements physiques chez la maman

Des symptômes mineurs surviendront au cours de la 35ème semaine d’aménorrhée chez la maman.

Les symptômes physiques de la grossesse

  • La maman pourrait se retrouver avec des fuites urinaires que l’on appelle « l’incontinence » à cette étape de l’aventure. Survenant souvent vers la fin de la grossesse, ce trouble est plus courant chez les femmes qui ont déjà donné naissance une ou plusieurs fois. Lorsqu’elle rit, éternue, tousse ou soulève un objet lourd, quelques fines gouttes d’urine s’écoulent alors de sa vessie. Pour y faire face, certaines femmes n’hésitent pas porter une compresse légère à l’intérieur de leur sous-vêtement pour éviter toute gêne. Par ailleurs, quelques exercices qui ciblent le plancher pelvien suffiront pour renforcer les muscles qui soutiennent la vessie et soulager ce trouble mineur.
  • Si la maman porte des lentilles de contact au quotidien, elle remarquera que ces verres sont encore plus irritants que d’habitude. En effet, la rétention d’eau et les changements qui s’opèrent dans les yeux rendent les lentilles moins confortables qu’elles l’étaient par le passé. Pourtant, bien des femmes continuent à porter des lunettes jusqu’à la naissance de leur bébé. Mais quoi qu’il en soit, il n’est pas conseiller de se procurer une nouvelle ordonnance pour des lunettes à ce stade de la grossesse. Et pour cause, les yeux de maman passent pour le moment par une phase de transition ; ainsi, une consultation optique ne donnera pas un résultat fidèle de l’état de sa vision.
  • Les brûlures d’estomac reviennent encore à la charge. Bébé exerce une pression sur l’estomac de sa maman et pousse ses intestins hors de leur position normale. Il va sans dire que la jeune maman n’aura pas le luxe de digérer correctement ses repas au cours de cette 33ème semaine. Certains aliments aggravent l’indigestion et les brûlures d’estomac et entraînent plus qu’une nausée. Si les repas épicés et trop copieux sont bien connus pour leur effet dévastateur sur l’estomac, il faudrait opter pour des aliments sains et sans danger. Il ne faut pas hésiter à consulter son médecin ou son pharmacien pour connaître les antiacides pouvant être utilisés pendant la grossesse. Le lait, le yaourt, la crème et le fromage sont couramment préconisés pour calmer les brûlures d’estomac.
  • Davantage de contractions de Braxton Hicks à risquent de survenir à 33 semaines de grossesse. Ces contractions utérines souvent indolores préparent déjà la maman à son travail d’accouchement. De plus, elles favorisent également la poussée de sang oxygéné vers le placenta. Alors, pas de panique, à moins qu’elles ne soient accompagnées de douleur, qu’elles deviennent régulières ou si maman subit également des pertes vaginales. Une douche chaude ou le fait de changer de position peuvent généralement suffire pour soulager ces contractions.
Future maman

Les symptômes émotionnels de la grossesse

  • Les sautes d’humeur sont de retour et peuvent nuire à la stabilité émotionnelle de la maman au cours des 35 semaines d’aménorrhée. Celle-ci pourrait se lasser facilement, même à la vue de son corps ou à la pensée de sa grossesse. Le remède à ce trouble d’humeur consiste à se procurer du plaisir dans ses passions, et à révéler à son partenaire ce que l’on ressent. Pour mettre à fin à ce tumulte émotionnel, il ne faut pas hésiter à décrocher son téléphone ou à envoyer un e-mail à une personne de son entourage qui écoutera sans juger… voire chatter sur les forums de grossesse pour dévoiler son problème sous anonymat !
  • De son côté, l’insomnie n’arrangera pas les choses, bien au contraire ! Il faut essayer de s’en tenir à un rituel régulier pour le sommeil et le réveil. Aussi, il faut éviter autant que possible la caféine et le chocolat ainsi que les efforts physiques au-delà de 16 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.