36-semaines-de-grossesse-38-semaines-daménorrhée

36 semaines de grossesse, 38 semaines d’aménorrhée

Cette semaine est un grand pas de plus qui mène vers l’heureux événement que maman attendait avec impatience. Et pour cause, à la 36ème semaine de grossesse (38 semaines d’aménorrhée), bébé est déjà fin prêt pour rencontrer papa et maman. Justement, au cours de ce 9ème mois, le corps maternel termine les derniers ajustements pour bien passer l’accouchement. Les sens de bébé se sont déjà bien développés, tandis que ses organes, désormais pleinement matures, s’apprêtent à prendre le relais une fois sorti de l’utérus. Il n’est pas étonnant que maman ressente plus que jamais le poids du bonhomme à l’intérieur de son ventre, d’autant que ses kilos à elle-même n’arrangent pas les choses. Heureusement, la perspective de rencontrer enfin le petit amour prend le dessus sur les petits désagréments et aux hormones qui bouleversent le corps de la maman. Et en attendant le grand jour, la maman peut encore réviser sa liste de naissance et compléter son trousseau, tout en essayant de garder toutes ses forces pour l’accouchement. Et ces préparatifs sont d’autant plus urgents que 13% des femmes enceintes accouchent avant 37 semaines de grossesse !

36ème semaine de grossesse : bébé se prépare au grand jour

Le petit bout de chou mesure entre 44,5 et 48,3 cm de long (de la tête au pied) et pèse entre 2,6 et 3,1 kg. Les cheveux fins duveteux (lanugo) qui ont recouvert sa peau commencent à disparaître, de même que le vernix caseosa. Pour info, le vernix caseosa est une substance épaisse et crémeuse qui a protégé la peau de bébé lorsqu’il baignait dans le liquide amniotique. En fait, bébé avalera le vernix caseosa, ainsi que le liquide amniotique, qui se combinent pour former du méconium, la première selle de bébé.

L’enfant devrait désormais se positionner tête en bas, mais il ne faut pas s’inquiéter s’il n’a pas encore pris cette position. Si bébé n’est toujours pas tête baissée la semaine prochaine, le médecin ou la sage-femme peut recommander de procéder à la céphalique externe, une méthode pour corriger le positionnement de l’enfant. En attendant, bébé est encore occupé à pratiquer sa respiration et à avaler, en prenant de plus en plus de lanugo et de vernix, car tous deux s’effritent rapidement. Pour rappel, le lanugo est le cheveu fin qui recouvre la peau de bébé, tandis que le vernix offre une couche protectrice épaisse et cireuse.

36-semaines-de-grossesse-38-semaines-daménorrhée

La maman à la 38ème semaine d’aménorrhée : les changements qui s’opèrent

Bébé continue à prendre du poids (environ 28 g par jour), mais maman ne remarquera probablement pas de changement dans son propre poids. Elle peut seulement avoir l’impression qu’il n’y a plus de place pour la croissance de l’enfant et qu’elle en a assez de cette situation. Mais il faut savoir que plus bébé reste longtemps dans son environnement de protection jusqu’à terme, mieux c’est en général.

La maman remarquera peut-être aussi que les contractions de Braxton Hicks s’amplifient au cours des 38 SA. Beaucoup de femmes souffrant de ces contractions souvent indolores se rendent à l’hôpital soi-disant pour accoucher, mais il ne s’agit que d’une fausse alerte. Certes, c’est être extrêmement frustrant de devoir faire des allers retours sans pour autant revenir avec bébé, mais il s’agit déjà d’un bon exercice pour se rendre à la maternité. En effet, les vraies contractions de l’accouchement suivront éventuellement celles de Braxton Hicks.

Que faire à 36 semaines de GS ?

Les rendez-vous sans prénataux se succéderont au cours des dernières semaines de grossesse. Lorsque la maman se rend au cabinet de son gynéco ou de sa sage-femme, elle devrait se préparer aux sujets suivants :

  • les cultures cervicales, en particulier le streptocoque du groupe B ;
  • le point sur l’opération céphalique externe (ECV) dans le cas où bébé n’est pas positionné correctement à ce stade de la grossesse ;
  • le point sur la probabilité de réaliser une césarienne en cas de besoin.

Il n’est pas toujours réconfortant pour les futures mamans de préparer leur valise de naissance. Mais une fois qu’elles auront atteint les 36 semaines de grossesse, il est plus que temps de la préparer si ce n’est déjà fait. Pour lui simplifier la tâche, la maman peut se renseigner auprès de ses amies pour trouver des idées, et éventuellement surfer sur les forums de naissance à la recherche de recommandations.

L’essentiel pour maman :

  • carte d’assurance maladie,
  • coussinets d’allaitement : la maman en aura besoin qu’elle allaite ou non, car ces coussinets empêchent les fuites en absorbant le lait ;
  • serviettes hygiéniques : beaucoup de femmes se sentent plus à l’aise lorsqu’elles apportent leur marque de serviettes préférée avec elles.

L’essentiel pour bébé :

  • siège auto et appui-tête pour bébé : la maman et son bébé ne seront pas autorisés à quitter la maternité sans ces deux dispositifs ;
  • couches nouveau-né.
Future maman

Conseils pour bien passer la 36ème semaine de GS

Si les seins de maman la mettent mal à l’aise pendant la nuit, elle devrait peut-être commencer à dormir en portant un soutien-gorge d’allaitement. Ces accessoires offrent un surplus de confort indispensable avant même la naissance de votre bébé. On peut d’ailleurs les porter pendant la journée si besoin.

Par ailleurs, il est essentiel que le futur papa s’occupe de la valise de naissance pour que la maman puisse se concentrer sur son imminent accouchement. Pour cela, il peut déjà préparer les accessoires ci-dessous pour s’assurer que tout soit prêt pour la maternité :

  • plusieurs vêtements pour la maman et bébé ;
  • pyjamas pour passer la nuit ;
  • une montre ;
  • et un appareil photo voire un caméscope pour filmer l’accouchement (si la maternité et la maman sont d’accord, bien sûr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.