37 semaines de grossesse, 39 semaines d'aménorrhée

37 semaines de grossesse, 39 semaines d’aménorrhée

On y est presque ! Cette semaine, maman et son bébé entrent dans la 37ème semaine de grossesse (ou 39ème semaine d’aménorrhée). Il y a des années, le monde médical aurait, cette semaine, considéré bébé comme étant « à terme ». Mais à cause des nombreux risques de césariennes, la grossesse à terme se situe désormais entre les semaines 39 et 41 GS. Bref, bébé va plutôt mieux lorsqu’il choisit lui-même la date d’accouchement. Mais il faut savoir que si bébé descend cette semaine, il ira sûrement bien. Par ailleurs, en cas de perte des eaux ou d’autres signes d’accouchement imminent, les médecins et sages-femmes n’hésiteront plus à procéder à un accouchement naturel à ce stade ! Mais revenons à bébé. Il mesure déjà 50 cm de long et pèse environ 2,5 kg, tout en gagnant encore environ 28 grammes par jour. Quoi qu’il en soit, il gagnera probablement encore 500 grammes jusqu’à sa naissance. Enfin, bébé continue à se développer, la graisse s’accumulant aux endroits appropriés pour le rendre parfaitement spongieux, juste à temps pour sa naissance.

39ème SA : que se passe-t-il du côté de bébé ?

Il y a quelque temps, la semaine 37 de GS était considérée comme la période où bébé est à terme, ce qui signifie que lui-même en est au point où il a fini de se développer et s’apprête à descendre. Cependant, les partisans de la médecine moderne assurent qu’une naissance dans les 37 et 38 semaines est encore prématurée, car le cerveau, les poumons et le foie de bébé continuent à se développer pendant cette période. De plus, le petit bout de chou continue à améliorer ses mouvements, à saisir avec ses doigts et à sucer son pouce. En fait, sucer son pouce in utero aide bébé à se préparer à l’allaitement.

Au fait, qu’est-ce qui occupe encore le tout petit en attendant le jour J ? En ce moment, la petite star répète pour sa grande descente, simulant sa respiration en inspirant et en exhalant du liquide amniotique, en suçant son pouce, en clignant des yeux et en pivotant d’un côté à l’autre.
Autre fait intéressant : la tête de bébé (qui est d’ailleurs toujours en train de se développer) aura à la naissance la même taille que sa poitrine.

37 semaines de grossesse, 39 semaines d'aménorrhée
37 semaines de grossesse, 39 semaines d’aménorrhée

37ème semaine de GS : que se passe-t-il chez maman ?

À 37 semaines, votre corps se prépare à la naissance de différentes manières. Par exemple, il se peut que vous ressentiez l’aggravation des contractions de Braxton Hicks et que votre taux d’œstrogènes commence à monter afin d’adoucir et de dilater le col de votre utérus. Ces transformations du col utérin éclaircissent ensuite votre bouchon muqueux, qui protègera votre col des bactéries. Votre utérus, qui monte de plus en plus haut dans votre abdomen tout au long de votre grossesse, cesse de mouvoir à la 39ème SA. En même temps, votre poids se stabilise probablement, tandis que la quantité de liquide amniotique commence à chute. À la fin de la semaine, votre prise de poids totale devrait osciller entre 11 et 15 kg.

Les symptômes courants au cours de la 39ème SA

Pour la semaine 37, vos symptômes pourraient se multiplier et survenir fréquemment, en particulier :

  • l’enflure aux pieds,
  • la nausée,
  • l’insomnie,
  • les contractions de Braxton-Hicks.

Et ces contractions de Braxton-Hicks pourraient bien vous gêner davantage au cours de la 39ème SA. En début de grossesse, elles n’entraînent généralement pas beaucoup de changements dans votre organisme. Mais désormais, même à intervalles irréguliers, ces contractions pourraient contribuer à la dilatation de votre col utérin, en préparation du jour de l’accouchement.
Pour soulager les douleurs, essayez de changer régulièrement de position, de boire de l’eau ou de vous reposer de temps en temps. Si vous pouvez chronométrer les contractions ou si elles deviennent plus fortes, ces manifestations pourraient indiquer le début du travail d’accouchement. Entre tous ces symptômes et tous ces maux, donnez-vous plus de temps pour faire un peu d’exercice. Par ailleurs, si la tête de bébé s’appuie sur le bassin, les hanches ou la vessie, vous ressentirez plus de pression à mesure que la semaine avance. Pour minimiser la douleur, faites quelques exercices physiques légers qui soulageront votre dos et votre bassin de la pression.

37ème de GS : quelles démarches à faire ?

La semaine d’aménorrhée 39 correspond à la dernière ligne droite avant l’accouchement. Cette semaine, vous devez désormais vous tenir prête car vous risquez de prendre le départ à tout moment vers la maternité. Dès maintenant, vérifiez une dernière fois votre check-list de naissance et faites les courses en prévision de votre retour. Tout en redoublant de patience, assurez-vous que la chambre de bébé est prête.

Future maman

Quelques conseils pour passer la 39ème SA

  • Moins de 5% des bébés arrivent à la date d’accouchement : ne présumez donc pas qu’il vous reste 3 semaines pour terminer votre liste de naissance. Mais ne perdez pas patience non plus. Votre bébé descendra toujours au moment voulu.
  • Vous n’avez pas gagné autant de poids qu’à ce que vous vous attendiez au début de la grossesse ? C’est normal. Beaucoup de femmes n’ont pris aucun kilo au cours du dernier mois.
  • Vous aurez du mal à dormir au cours de ces derniers jours de grossesse. Empilez les oreillers, sortez votre partenaire du lit ou dormez dans un fauteuil inclinable… Bref, faites tout ce dont vous avez besoin pour fermer les yeux la nuit !
  • Vous sentez des ballonnements ? N’arrêtez pas de boire de l’eau : buvez les 8 verres recommandés afin de soulager la rétention d’eau et de réduire le risque de l’enflure aux pieds.

Pour avoir des indications sur les différents stades de la grossesse, n’hésitez pas à consulter nos articles dédiés ci-dessous.

Semaine 30 à 39 :

Semaine 20 à 29 :

Semaine 10 à 19 :

Semaine 1 à 9 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.