5 semaines de grossesse, 7 semaines d’aménorrhée

Ça y est ! La future maman vient officiellement d’entrer dans le club des femmes enceintes ! La semaine 5 est la période courante où les futures mères découvrent qu’elles portent un bébé dans leur ventre. C’est parce qu’à ce moment qu’elles réalisent leur retard de règles et se disent : « Waouh, je devrais faire un test de grossesse ! » De plus, à 5 semaines de grossesse (ou à 7 SA si l’on compte en semaines d’aménorrhée), la montée du taux d’hormones se manifeste en surface à travers des symptômes difficiles à ignorer, comme les maux de poitrine, les nausées et la fatigue. Ces mêmes hormones sont d’ailleurs celles que le test de grossesse a détectées pour donner un résultat positif. Certes, le « club des femmes enceintes » n’est peut-être pas si amusant en ce moment, mais il y a lieu de se réjouir car ce passionnant voyage de 8 mois renforcera le lien qui se crée entre le bébé et sa maman.

5ème semaine de grossesse : comment se porte bébé ?

Dans les cinq semaines de grossesse, la silhouette de l’embryon se dessine peu à peu et s’affinera encore pendant les mois à venir. Jusqu’ici, l’embryon mesure entre 5 et 7 millimètres et pèse environ un gramme, ce qui constitue en soi déjà une véritable avancée dans sa croissance. De son côté, son visage poursuit l’esquisse de ses caractéristiques : commenceront donc à apparaître le nez et la bouche, même si ceux-ci n’en sont qu’au début de leur formation. Dans quelques semaines seront d’ailleurs aiguisés les sens olfactifs et gustatifs.

En même temps, les principaux organes de bébé sont déjà là, même s’ils ne sont pas encore opérationnels. Poumons, foie, reins, estomac et organes sexuels sont sur la bonne voie de croissance, tout comme le cœur qui a déjà doublé de volume et le système nerveux qui implante ses minuscules réseaux neuronaux. Justement, le premier composant à être opérationnel est la circulation sanguine, avec son organe compagnon, le cœur, que l’on pourrait déjà voir battre lors d’une première échographie, bien qu’il soit généralement visible aux 6ème et 7ème semaines.
Dans les 5 semaines de grossesse, le cœur de bébé est constitué de deux minuscules canaux appelés tubes cardiaques, qui sont déjà en plein travail. Lorsque ces tubes fusionneront, bébé aura un cœur pleinement fonctionnel, même s’il a presque certainement déjà pris celui de sa mère ! Cette semaine, plusieurs autres organes sont également en préparation, notamment le tube neural, le précurseur du cerveau et de la moelle épinière de bébé.

5 semaines de grossesse, 7 semaines d'aménorrhée
5 semaines de grossesse, 7 semaines d’aménorrhée

7ème semaines d’aménorrhée : comment se porte la future maman ?

Même si la grossesse ne s’est mise en place qu’il y a encore 5 semaines, de nombreux changements risquent de surprendre la future maman pendant les 7 semaines d’aménorrhée. Le placenta et les débuts du cordon ombilical se développent afin de canaliser les nutriments essentiels et l’oxygène du corps de la mère vers l’embryon. Ces nutriments, tels que le calcium, l’acide folique et d’autres vitamines, jouent tous un rôle essentiel dans le développement de bébé.
La fatigue, les nausées et les seins douloureux sont des signes courants qui surviendront peut-être à 5 semaines de GS. Mais pas de panique car ces symptômes ne seront pas douloureux ni graves. Mais encore faut-il prendre les précautions qui s’imposent afin de réduire les risques, par exemple, en prenant un bain chaud, en écoutant de la musique apaisante ou en faisant un sieste. Il est aussi temps d’adopter de nouvelles habitudes plus saines, à commencer par arrêter la cigarette et l’alcool. Aussi, il ne faut pas hésiter à consulter l’avis de son médecin pour passer cette grossesse dans les meilleures conditions.

Les symptômes de grossesse

Il y aura bien entendu de nombreux signes qui mettront la puce à l’oreille : comme cette sensation de fatigue qui envahit la future maman, ces seins un peu trop sensibles, ou encore cette légère nausée qu’elle ressent face à un plat qui ne la dérange pas d’habitude. Il faut savoir que grandir un bébé, même pas plus gros qu’une graine d’orange, est une tâche difficile et le corps humain réagit de la même manière.

Les hormones de grossesse

De grandes quantités d’hormones sont produites en masse cette semaine. Parmi elles, les œstrogènes seront sécrétés pour maintenir les taux de progestérone et d’hCG au bon niveau, tandis que la progestérone elle maintiendra la fonction du placenta, empêchera les muscles lisses de l’utérus de se contracter et stimulera la croissance du tissu mammaire. Enfin, l’hCG travaille sans relâche pour soutenir le corps jaune, nourrir bébé jusqu’à ce que le placenta prenne le relais au bout de 10 semaines environ, et pour réguler la quantité de progestérone nécessaire.

Annoncer la bonne nouvelle à ses proches

Certains couples ont hâte de dire à leurs amis qu’ils préparent l’arrivée de leur bébé, tandis que d’autres préfèrent garder leur bonne nouvelle jusque après le troisième mois, lorsque le risque de fausse couche diminue sensiblement. D’autres encore souhaitent pouvoir procréer pour devenir mère, mais ne peuvent s’empêcher de bluffer à la première occasion. Le mieux serait donc d’en parler ensemble et de maintenir ce petit secret aussi longtemps que le couple le souhaite.

Future maman

Quelques conseils pour bien passer ces 7 SA

  • Il est temps d’abandonner les festins, tout comme les mets non pasteurisés, la viande et les œufs pas assez cuits et le poisson enrichi en mercure. Ceux-ci peuvent causer des maladies d’origine alimentaire néfastes pour le bébé.
  • Selon les experts, les futures mamans ne devraient pas nettoyer la litière pour chat. Cela pourrait provoquer une infection appelée toxoplasmose, qui pourrait nuire aux bébés.
  • Le nettoyage des dents est acceptable pour les femmes enceintes – et est nécessaire dans la mesure où environ 40% des futures mamans ont une maladie parodontale, ce qui augmente leurs risques de pré-éclampsie. Cependant, les radiographies dentaires doivent être conservées jusqu’à l’arrivée du bébé, à moins que le risque de ne pas en subir un autre l’emporte sur le risque (relativement faible) de radiation du fœtus.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.