Ménopause et prise de poids

Pourquoi ménopause et prise de poids sont-elles souvent associées ?

En France, la ménopause touche environ 400 000 femmes âgées de 45 à 55 ans tous les ans. Ce phénomène naturel et irréversible ne vient pas tout seul. Effectivement, il s’accompagne de maux de tête, d’irritabilités, de bouffées de chaleur, de sécheresse vaginale… Pire, la ménopause peut être à l’origine de la prise de poids. Concrètement : l’apparition des graisses abdominales est-elle due à la ménopause ? SI oui, quelles sont les mesures à prendre ? Est-ce inévitable ? Retrouvez les réponses dans ce guide.

La ménopause : un facteur de risque à la prise de poids

D’après les statistiques, 80 % des femmes prennent 3 à 8 kg pendant la ménopause. Comme vous pouvez le remarquer, la prise de poids ne touche pas totalement la gent féminine. 20 % d’entre elles sont épargnées. 

Pourquoi la ménopause favorise l’apparition des graisses superflues ? Eh bien, selon un endocrinologue de l’Institut Pasteur de Lille, ce phénomène est décrié à tort comme source du problème, alors que la prise de poids chez les femmes survient 10 ans avant sa survenue. 

Comment expliquer l’apparition des graisses ? Si l’on a l’impression de devenir grosse au moment de la ménopause, c’est en raison d’un dérèglement hormonal. Pendant cette période, les hormones féminines laissent place à des hormones mâles (androgènes).

Résultat ! la répartition des graisses change considérablement. Avant 50 ans, si les femmes possèdent une silhouette dite « Gynoide », parce que le gras se loge dans les fesses, les cuisses et les hanches, après la ménopause, elles vont avoir un corps dit « Androïde ». Cette fois-ci, le gras préfère se stocker dans la ceinture abdominale. 

Malheureusement, ce changement morphologique est vu d’un mauvais œil. À cause des bourrelets, on a l’impression d’avoir énormément grossi. Bref, la ménopause met en valeur la prise de poids, mais elle n’est pas la seule raison. 

Les autres facteurs à l’origine de la prise de poids

Certes, la ménopause favorise la prise de poids, mais elle n’est pas la seule. D’autres facteurs contribuent également : comme.

La perte de la masse musculaire

Avec l’âge, on prend naturellement du poids. Et la cause ? La masse musculaire se réduit progressivement après 50 ans. D’après les chiffres, 30 % de nos muscles disparaissent entre 50 à 80 ans. Ce phénomène ne vient pas tout seul. Il arrive à cause de :

  • La réduction des cellules en charge de la régénération musculaire
  • La dissimulation des cellules adipeuses dans le tissu musculaire

Une mauvaise hygiène de vie

La mauvaise hygiène de vie constitue un facteur de risque à la prise de poids chez les femmes. À l’âge de la ménopause, elles sont exposées à des situations plus stressantes que ce soit au niveau personnel ou professionnel. Face au stress, elles ont tendance à grignoter. Pourtant les fringales favorisent la prise de poids, surtout si l’on consomme des aliments riches en sucre et en matières grasses. 

Les mesures à prendre pour réduire la prise de poids 

Même si la ménopause et le vieillissement sont des phénomènes irréversibles, voire inévitables, il est tout à fait possible d’atténuer leurs effets, en adoptant les mesures suivantes :

Avoir une alimentation saine et équilibrée

Inutile d’adopter un régime drastique pour perdre du poids. Car, il suffit de surveiller ce que l’on mange, afin d’avoir un poids de forme. Déjà, limitez la consommation des :

  • Plats riches en acides gras saturés (fritures, certains beurres, plates industrielles…)
  • Pâtisseries et gourmandises (Gâteaux, chocolats industriels, bonbons, cookies, crème…)
  • Boissons gazeuses et sucrées (soda, jus de fruits hyper sucré…)

En alternative, mangez des aliments sains constitués de fruits (kiwi, pomme, poire, fraise, agrume…) légumes (haricot vert, chou, laitue, carotte, courge, asperge…), de viandes maigres (poissons, poulet, dinde…) et d’huile végétale (colza, lin, chia…)

Pour éviter la prise de poids excessif, réduisez votre apport calorique. D’après les spécialistes, les besoins des femmes de plus de 50 ans se situent autour de 2150 calories par jour. Si possible, essayez de ne pas dépasser cette indication. 

Sinon, faites-vous aider par des compléments alimentaires. Ces derniers constituent vous accompagnent à la perte de poids pendant la ménopause. Lisez cet article pour en savoir davantage sur la question. 

Et enfin, il faut également changer le mode de cuisson des aliments. La meilleure est la cuisson à vapeur qui garde les valeurs nutritionnelles des aliments (notamment les légumes). Bien évidemment, il est aussi possible d’opter pour la cuisson à four, ou encore la cuisson sous vide.

Femme de cinquante ans

Pratiquer une activité physique

Pour pallier la prise de poids pendant la ménopause, pratiquez une activité physique de manière régulière. Ici, ne choisissez pas n’importe laquelle. L’exercice doit être adapté à votre poids et à votre âge. Parmi les plus recommandés se trouve la marche. Celle-ci travaille tous les muscles de votre corps. Par conséquent, elle est bénéfique pour la perte de poids. 

Sinon, il est aussi possible d’opter pour le vélo. Moins fatigant, cet exercice physique convient aux personnes plus de 50 ans. En plus, il aide à la perte de poids, car il augmente le métabolisme. De ce fait, votre organisme perdra du gras facilement. 

En outre, la natation fait également partie des activités à privilégier pour les femmes en période de ménopause. Elle travaille les muscles profonds, tout en augmentant le métabolisme. 

Par ailleurs, le yoga est aussi parfait, surtout pour travailler la posture et la mobilité. Cette discipline sportive constitue un excellent moyen de lutter contre le stress durant le moment de la ménopause. 

Dans tous les cas, si vous n’avez pas le temps à pratiquer une activité physique, improvisez. Par exemple, vous pouvez marcher pour faire vos courses. Et au lieu de prendre l’ascenseur, optez pour l’escalier. 

Conclusion

Bref, la ménopause rend visible la prise de poids, mais elle n’est pas la seule cause. Le vieillissement, la perte de la masse musculaire et la mauvaise hygiène de vie sont également mis en cause. Alors, pour y pallier, la meilleure solution à prendre est de surveiller l’alimentation et de pratiquer une activité physique régulière. Cette bonne hygiène de vie est bénéfique pour la santé. Elle prévient effectivement l’apparition des maladies fréquentes chez les personnes plus de 50 ans, comme les troubles cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète, les problèmes articulaires, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.