Quelles sont les signes d’une fécondation réussie ?

Étape cruciale de la reproduction, la fécondation marque le premier pas dans la conception d’un bébé. De son succès, dépendra le fait qu’il y aura ou non une grossesse. On comprend donc pourquoi certaines femmes veulent savoir si leur ovule a été fécondé ou non. Entre le scepticisme des médecins et la frilosité des mamans qui affirment haut et fort qu’elles ressentent cette étape, il n’est pas toujours aisé de trouver son chemin. Afin de démêler cette épineuse discorde, nous allons nous intéresser à la façon dont se déroulent précisément les choses avant de nous intéresser aux signes d’une fécondation réussie.

Déroulement de la fécondation

Une fécondation réussieQuand un homme et une femme ont des rapports sexuels, l’homme libère son matériel génétique, connu sous le nom de sperme, pendant l’éjaculation. Les 20 à 250 millions de spermatozoïdes libérés entament alors un voyage long et périlleux. Leur but? Féconder un œuf. La majorité des spermatozoïdes meurent en route et seuls quelques uns (1000 tout au plus) arrivent à destination. Dans le reliquat, un seul pourra mener la mission à bien.

Après le rapport sexuel, les spermatozoïdes traversent le vagin de la femme, passent le col de l’utérus et pénètrent dans l’utérus lui-même. Si les spermatozoïdes ne fécondent pas l’ovule dans la trompe de Fallope, l’ovule non fécondé descend dans la trompe de Fallope et dans l’utérus. Lorsque les spermatozoïdes rencontrent avec succès un ovule, la fécondation survient. L’ovule est fécondé dans la trompe de Fallope où il reste environ 80 heures avant de pénétrer dans l’utérus. L’œuf maintenant fécondé peut flotter dans de l’utérus pendant plusieurs jours avant de s’attacher à la paroi utérine. Le sperme fournit la moitié de l’information génétique, ou ADN. L’œuf fournit l’autre moitié. Immédiatement après la fécondation, les cellules commencent à se diviser et la vie commence.

Signes d’une fécondation réussie

Les gynécologues, les obstétriciens et les autres spécialistes de la reproduction humaine sont formels : la fécondation ne donne lieu à aucun signe ou symptômes. Durant cette étape l’ovule et le spermatozoïde qui fusionnent sont indépendants du corps de la femme et leurs interactions ne produit aucun signe. Cet avis est pourtant loin d’être partagé par de nombreuses femmes qui jurent la main sur le cœur qu’elles ont ressenti le moment où le spermatozoïde et l’ovule ont fusionné pour donner vie à un nouvel être. Elles argumentent en disant que la fécondation induit la sécrétion d’une grande quantité d’hormones et que celles-ci peuvent induire des signes perceptibles.

Si les hommes de science réfutent cette théorie, ils admettent toutefois que la nidation, qui se déroule 2 à 3 jours après la fécondation, est susceptible d’être ressentie par la parturiente. En ce moment l’embryon nouvellement formé s’accroche à la paroi utérine et il s’établit un lien direct entre lui et le corps de sa mère. Les signes et symptômes ressentis après une fécondation réussie incluent dans ce cas, des douleurs et des crampes, un inconfort au niveau des seins, une altération du goût des aliments, une élévation de température et un arrêt des menstruations.

Bonheur d'une grossesse

De l’avis des médecins, il est quasiment impossible de ressentir un quelconque signe au cas où la fécondation est réussie. Ils conviennent toutefois que 3 jours après cette étape, on peut assister à l’apparition de signes indiquant qu’il y a bel et bien eu fécondation. Cependant, vu que ce sont les femmes qui portent les grossesses, on ne peut raisonnablement écarter le fait qu’elles affirment ressentir des signes au moment de la fécondation. On peut néanmoins se réjouir du fait que les signes décrits par les femmes sont identiques à ceux qui sont supposés avoir lieu au cours de la nidation.

A celles et ceux qui se pose encore la question « comment savoir si votre fécondation est réussie ? », la réponse à court terme est simple : ce n’est pas possible, il n’y a pas de solution magique. Point. La nature est une chose merveilleuse, il faut donc prendre son « mal » en patience. Il est nécessaire d’attendre un peu afin que le corps réagisse et vous indique quelques effets visibles ou ressenties d’une fécondation réussie.

2 Comments - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.