Infertilité masculine : comment favoriser la fertilité chez l’homme ?

​Il y a quelques décennies, lorsqu’un couple ne pouvait pas avoir d’enfant, seule la femme était soumise à un diagnostic. Mais après des années de recherche, l’Agence de la biomédecine estime que dans au moins 50% des cas d’infertilité, une cause masculine est en jeu. Si vous êtes aux prises avec un problème d’infertilité, vous êtes au bon endroit. Dans les lignes qui suivent, nous traiterons de l’infertilité masculine.

Comment peut s’expliquer l’infertilité masculine ?

L’infertilité masculine peut être due à des maladies systémiques. Parmi ces maladies, figurent:

  • diabète,
  • maladie cardiovasculaire,
  • maladie thyroïdienne,
  • hypopituitarisme,
  • néphrite chronique,
  • maladie du foie,
  • hyperprolactinémie.
Infertilité masculine, comment favoriser la fertilité chez l'homme

Ce trouble de la fertilité peut également être causé par des maladies testiculaires dont:

  • troubles génétiques,
  • cancer des testicules,
  • varices du cordon spermatique,
  • hydrocèle testiculaire,
  • hypothyroïdie idiopathique,
  • dommages aux testicules au cours de maladies virales,
  • blessures testiculaires.

L’infertilité masculine peut également être due à des troubles du développement des spermatozoïdes :

  • motilité anormale des spermatozoïdes,
  • manque de motilité des spermatozoïdes,
  • anomalies dans la structure du sperme,
  • réduction du nombre de spermatozoïdes dans le sperme,
  • troubles anatomiques et fonctionnels qui empêchent les spermatozoïdes d’atteindre le sperme.

Les autres causes incluent : 

  • prostatite,
  • éjaculation rétrograde,
  • hypospadias,
  • impuissance,

Les facteurs supplémentaires affectant la fertilité masculine incluent :

  • infections des organes pelviens,
  • facteurs environnementaux,
  • avoir plus de 40 ans,
  • stress chronique,
  • surpoids,
  • consommation excessive d’alcool,
  • tabagisme,
  • abus de drogue,
  • mauvaises conditions de travail (être, par exemple, entouré de produits chimiques toxiques).

Comment prévenir l’infertilité masculine ?

Il n’y a généralement rien qui puisse être fait pour prévenir l’infertilité masculine causée par des problèmes génétiques ou une maladie. Mais il existe des mesures que les hommes peuvent prendre pour réduire le risque d’infertilité. Ceux-ci incluent :

  • Éviter les maladies sexuellement transmissibles ;
  • Éviter les drogues illicites ;
  • Porter des sous-vêtements amples ;
  • Éviter les radiations si possible ;
  • Éviter l’exposition aux substances toxiques ;
  • Observer de bonnes pratiques d’hygiène personnelle ;
  • Éviter la consommation excessive ou fréquente d’alcool
  • Éviter les longs bains chauds, les bains à remous ou les saunas

Un mode de vie sain, une bonne alimentation, une activité physique, ainsi qu’un bon équilibre oxydo-réducteur sont importants dans la prévention des troubles de la fertilité chez les hommes. Les recommandations nutritionnelles doivent être élaborées individuellement, sur la base de l’évaluation de l’état nutritionnel et des tests de laboratoire. Les carences en nutriments doivent être complétées par un régime alimentaire. Si cela n’est pas possible, il faut envisager une supplémentation appropriée.

Comment repérer les signes ?

Il y a des hommes qui, après un certain temps à essayer de concevoir un enfant, se rendent compte qu’ils sont stériles. L’infertilité est l’incapacité d’un homme à provoquer une grossesse chez une femme. Cette situation peut être déclenchée par deux facteurs : les organes sexuels masculins ne fonctionnent pas bien ou le sperme n’est pas de bonne qualité. Certains des symptômes permettant de détecter ce problème sont les suivants :

Altérations dans le sperme

Les premiers symptômes de l’infertilité peuvent se manifester dans le sperme. Ce trouble peut entraîner un sperme de couleur jaune, verdâtre ou rougeâtre, des éjaculations à forte odeur ou un sperme trop épais.

Changements hormonaux

Les problèmes hormonaux ne sont pas seulement un problème de femmes. En cas d’infertilité masculine, ils peuvent entraîner la perte des cheveux, des changements de voix, une faiblesse musculaire, l’impuissance ou l’irritabilité, entre autres.

Problèmes d’éjaculation

Comme pour les changements dans le sperme, les problèmes d’éjaculation peuvent être un avertissement que vous souffrez de stérilité. Les symptômes les plus courants sont l’absence d’expulsion de sperme (ou l’expulsion d’une petite quantité) lors de l’atteinte de l’orgasme et l’émission d’urine laiteuse ou blanche après un rapport sexuel.

Faible niveau de libido

L’infertilité peut également être détectée si le désir sexuel diminue ou s’il y a des problèmes pour maintenir les érections. Cela peut aussi être dû à des problèmes de stress.

Quels conseils pour améliorer la fertilité masculine ?

Voici 4 conseils pour éviter l’infertilité chez les hommes :

Avoir un mode de vie sain

Le surpoids et l’obésité sont associés à des problèmes de production de sperme. Essayer de maintenir un poids sain sera votre meilleur allié pour les difficultés d’infertilité. Pour cela, il est recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’un programme d’exercices pour maintenir un système immunitaire fort et produire des spermatozoïdes sains.

Surmonter les dépendances

L’alcool, le tabac et les drogues modifient souvent les processus biologiques tels que la fécondation. Évitez-les tout au long du processus de conception.

Maintenir une température testiculaire optimale

Le port de vêtements serrés peut altérer la circulation sanguine dans la région génitale. Une température élevée dans les testicules peut affecter la production de sperme. 

Eviter les radiations des téléphones portables et des ordinateurs

Les appareils électroniques émettent des niveaux de radiation qui peuvent affecter la production de sperme. Il est recommandé de ne pas placer d’ordinateurs ou de téléphones portables près de la région génitale pendant de longues périodes.