Viagra, Cialis et autres pilules magiques : pourquoi faut-il impérativement une ordonnance pour en acheter ?

Célèbre pilule bleue des laboratoires Pfizer découverte dans les années 90 pour solutionner les troubles érectiles, le viagra est aujourd’hui utilisée par des millions d’hommes à travers le monde. En France, le chiffre d’affaires a été de plus de 140 millions d’euros en 2013, avec une croissance permanente. Tout comme son prédécesseur, le Cialis est aussi très sollicité, notamment en raison de son argument de taille, qu’est la durée de son action dans le sang.

Ces deux pilules ne sont néanmoins pas les seules dans la jungle, car il y en a plusieurs autres du même type que sont le Levitra, l’Avanafil ou encore le Microdénfil. Si à l’usage ces pilules satisfont les hommes et leur permettent de surmonter temporairement leurs difficultés érectiles, il n’en est pas moins qu’elles nécessitent des mesures de précautions.

Avant d’acheter le viagra ou une pilule de la même nature, il est important de vous rendre chez le médecin. La raison est toute simple : leurs principes actifs sont soumis à des contre-indications, auxquelles il faudra vérifier votre tolérance, afin de préserver votre santé.

Viagra, Cialis et autres : zoom sur les inhibiteurs de la phosphosdiestérase-5 et leur fonctionnement

Un inhibiteur de la phosphosdiestérase de type 5 (PDE5) est une substance prescrite dans le cadre des troubles érectiles, en raison de sa capacité d’action sur le monoxyde d’azote, acteur majeur du processus d’érection. Sous l’influence du désir, un inhibiteur PDE5 libère le monoxyde d’azote, en association avec les cellules endothéliales, les neurones andernergiques et non chloninergique. C’est ce monoxyde d’azote qui transformera le guanosine triphosphate en GMPc (guanosine monophosphate, amorçant ainsi le processus de l’érection par le relâchement des tissus caverneux, pour une meilleure affluence du sang dans le pénis. Pour ce faire, les PDE5 font appel aux récepteurs P2y. Une fois dans l’organisme, leur métabolisme est assuré par le foie et leur évacuation par l‘urine ou les selles.

Il existe plusieurs types d’inhibiteurs de la phosphosdiestérase-5, mais tous fonctionnent selon le même principe : la présence du désir sexuel qui déclenche leur action. Seulement, leurs délais d’action et d’évacuation diffèrent selon le type d’inhibiteur PDE5. Ainsi, si le viagra reste le premier à faire son entrée dans l’arène des pilules miracles, le Cialis quant à lui peut se vanter d’avoir une meilleure durée d’action, d’où son appellation de la pilule du week-end. En effet, une fois ingérée, elle est opérationnelle environ 36 heures, contre seulement 6 heures pour le Viagra.

Comme indiqué, ces pilules miracles ont pour substances actives les inhibiteurs de la phosphosdiestérase-5, que sont le Sildénafil (Viagra), le le Tadafil (Cialis), le Vardénafil (Levitra), le Mirodénafil , l’Udénafil, et l’Avanafil. Ces ingrédients sont soumis à certaines restrictions, notamment pour les personnes ayant des difficultés cardiaques.

Inhibiteurs PDE5

Les contre indications liées aux inhibiteurs de la phosphosdiestérase-5

Elles sont communes à toutes les pilules intégrant les inhibiteurs PDE5. Il y en a deux principalement :

  • L’interdiction de leurs associations avec les dérivés nitrés : les dérivés nitrés sont des traitements habituellement prescrits pour les cas de crises d’angor ou d’angine de poitrine. Ce sont des substances qui, en présence des inhibiteurs de la PDE5, provoquent une chute brutale de la tension artérielle et des crises cardiaques, ce qui est très dangereux, voire mortelle. Entre autres dérivés nitrés, on peut citer  Corvasal®, Isocard®, Natispray®, Nitronalspray®, Cordipatch®, Diafusor®, Discotrine®, Epinitril®, Langoran®, Monicor®, Risordan®, Trinipatch®, Trinitrine ou mylan®. Si vous êtes sous l’un de ces traitements, le médecin pourrait vous prescrire d’autres médicaments compatibles avec ces pilules érectiles, ou l’inverse.

  • L’interdiction pour les personnes ayant des difficultés cardiaques : si cela peut vous rassurer, les pilules telles que le Viagra, Cialis ou Levitra n’ont pas d’effet négatif sur votre cœur. Mais elles sont proscrites si vous avez déjà des problèmes cardiaques. Leurs substances actives peuvent engendrer des accidents cardio-vasculaires, conduisant à la mort.

C’est en raison de ces multiples contre-indications que le viagra ne peut s’acheter sans prescription médicale. Il en est de même pour toutes les autres pilules à base d’inhibiteurs de la PDE5. Soit vous faites recours à un médecin, soit vous vous tournez vers des pilules à base de plantes.

Les pilules magiques nécessitent une ordonnance

Pourquoi une ordonnance est-elle nécessaire ?

Pour tout mal, une ordonnance est délivrée dès lors que le médecin vous juge apte à administrer un traitement. Il ne suffit pas que le traitement soit adapté à votre mal. Il faudrait également vérifier si votre organisme peut le tolérer, et si oui, à quelle dose cela est-il possible. Vous ne pouvez pas ingérer un inhibiteur de la phosphosdiestérase-5 si vous êtes sous dérivés nitrés ou si vous avez des antécédents cardiaques. Et vous ne pourrez être certain de votre tolérance à ces pilules, à moins de recourir à une consultation médicale.

Par ailleurs, vous devez savoir que les pilules existent en différentes doses, afin que chaque patient puisse en avoir de correspondant au degré de ses troubles. En cas d’abus, les effets secondaires deviennent persistants, au point d’aggraver vos troubles érectiles, allant jusqu’à une stérilité partielle ou totale. Seul un médecin a habileté à définir le degré de tolérance de votre organisme. Pour toutes ces dispositions, il importe d’exiger une ordonnance. Certaines pharmacies vous en proposent en ligne, grâce à un questionnaire minutieux, qui permettra à un médecin d’analyser votre santé. Si le résultat est concluant, votre traitement pourra être livré à domicile en toute discrétion. Mais dans tous les cas, vous devez fuir les sites qui proposent du viagra ou Cialis moins cher, ou qui vous invite à en acheter sans ordonnance prescrite. Votre santé est en jeu.

Reply